Curry de saumon et de langoustines

Publié le par Violette

Curry de saumon et de langoustines

Du curry, et encore du curry, après le vert et le rouge je m'attaque au curry jaune, "L'habitude est prise, dans le monde occidental et dans les cultures créoles, de nommer ce mélange curry ou cari. Ce nom a été popularisé par les indiens pour qualifier tous les plats indiens en sauce. Ce mot découle du mot tamoul kari signifiant « ragoût », « plat mijoté ». En réalité le terme n'est pas employé en Inde où on utilise différents noms selon les régions dont le plus répandu est massala en Inde du Nord, ce qui signifie mélange.
La poudre de curry telle qu'elle est connue actuellement date du xviiie siècle où ces mélanges étaient préparés par des marchands indiens pour les membres du gouvernement colonial britannique et de l'armée retournant en Angleterre.
Le terme, d'origine tamoul mais emprunté très tôt avec l'habitude des épices par les habitants créoles de l'île Bourbon (ancien nom de la Réunion) et de l'île Maurice bien avant l'immigration massive indienne, s'applique à l'actuel plat typique de la cuisine créole réunionnaise et mauricienne. Un curry est le produit de la cuisson du riz, de grains (c'est-à-dire de fèves, ou de pois, ou de lentilles...) avec une viande ou un poisson en sauce épicée. Par exemple, le cari boucané est au lard fumé, le cari zourite au poulpe, le massalé cabri à la viande de chèvre, le cari boef au bœuf, etc. La caractéristique des curry est leurs combinaisons plus ou moins complexes d'épices et d'herbes et surtout presque systématiquement du piment en plus ou moins grande quantité.
Les épices varient selon la tradition culturelle nationale ou régionale, la pratique religieuse, et dans une certaine mesure, les préférences familiales ; cependant, d'une façon générale, on peut dire que le curry contient :du gingembre ; de l'ail ;de l'oignon ;de la coriandre ;de la cardamome verte et/ou noire ; du cumin, du curcuma ; du piment ; du poivre ; du fenouil ; du fenugrec ; du cubèbe , du clou de girofle, souvent grillé pour en exalter l'arôme ; du sel ; de la moutarde, etc " (wikipédia)


Pour 4 personnes, il vous faudra:

1 poignée de petits pois surgelés
4 pavés de saumon
40 cl de lait de coco
2 cuillère à soupe de pâte de curry jaune (moins si vous n'êtes pas pour les sensations fortes)
16 langoustines
2 citrons vert
1 bouquet de coriandre
1 étoile de badiane
2 oignons
huile
sel
poivre

Dans une cocote, mettre un peu d'huile, faire revenir les pavés de saumon coupés en dés, une fois qu'ils sont un peu dorés, les retirer et les réserver, rajouter un pointe d'huile et mettre les oignons coupés en dés et les faire revenir, bien gratter les sucs de cuissons, lorsque les oignons commencent à caraméliser, ajouter la pâte de curry, bien mélanger pendant une minute, ajouter les langoustines et les petit pois, mélanger puis ajouter le lait de coco, l'étoile de badiane, le sel et le poivre. Laisser cuire à feu doux une dizaine de minutes, ajouter les dés de saumon, laisser réduire encore 2 minutes. Servir ce ragoût sur un lit de riz blanc avec un trait de jus de citron et de la coriandre hachée.
Bon appétit!


Ps: pour la photo j'ai utilisé de la ciboulette, il n'y avait plus de coriandre au supermarché ce jour là (et oui, je suis victime du manque de coriandre!)

Publié dans Poissons

Commenter cet article