Les Takoyakis

Publié le par Violette

Les Takoyakis
Les Takoyakis
Les Takoyakis
Les Takoyakis

Ohayôgozaimasu!
Suite de notre roadtrip culinaire japonais avec les Takoyakis, nés à Osaka, les takoyakis se dégustent en général sur le pouce, dans la rue, en sortant d’un temple ou même parfois à la sortie de certains magasins.
Ce sont de petites boulettes de pâte salées, farcies de poulpes et cuites dans des moules semi sphériques. Ils sont en général servi saupoudrés de ciboule, d’algues aonori et de flocons de bonite séchée, avec de la mayonnaise et/ou de la sauce Otafuku.
Le takoyaki vient directement de l’akashiyaki, une spécialité à base de poulpe et cuite elle aussi dans des moules semi sphériques, dont Tomeikichi Endo s’est inspirée pour créer les takoyakis, la différence réside surtout dans la pâte, si l’akashiyaki est surtout à base d’œuf, rappelant un peu le goût de l’omelette japonaise, le takoyaki lui est un mélange d’œuf et de farine de blé changeant ainsi la texture et les arômes du plat.
Endo a aussi changé la garniture, en effet l’akashiyaki est garni uniquement de poulpe, alors que le takoyaki est garni de miettes de tempura, de gingembre mariné et de ciboule.
Il a aussi ajouté les algues, la bonite séchée et la sauce brune sucrée salée l’Otafuku.
Ce plat a aussi une dimension très esthétique, en effet sous l’effet de la chaleur des boulettes brulantes, les flocons de bonite séchée frétillent et dansent sous nos yeux affamés, tel des sirènes de la mythologie appelant les malheureux marins esseulés! Mais attention point de précipitations sinon vous finirez avec la langue brulée, comme moi, à chaque put*** de fois!
Ils sont vendu en général par 6 ou par 9 et ils s’adaptent maintenant au goût personnels, puisque la plupart de temps on nous laisse choisir les toppings voulus (autant vous dire que je prends la totale à chaque fois car c’est juste sublime!).
Bref c’est un orgasme culinaire digne de Soma pour les connaisseurs et je ne vous cache pas que j’ai déjà deux machines à takoyaki à la maison, une japonaise achetée pendant mon séjour qui malheureusement ne me sert à rien car pas adaptée à notre voltage français et une adaptée offerte par mon chéri à Noël que je vais m’empresser d'étrenner avec mes amis avant de repartir vers de nouvelles aventures nippones, mais trêve de blabla et mettons nous aux fourneaux mes amis!

 

Les Takoyakis
Les Takoyakis
Les Takoyakis
Les Takoyakis
Les Takoyakis

Pour 4 personnes, il vous faudra :
(environ 36 takoyakis)

1 grosse poignée de poulpe coupé en cubes
120 gr de farine
1/2 sachet de levure
1 pincée de sel
2 gros œufs
1 cuillère à café de sauce soja
1 cuillère à soupe de bouillon dashi déshydraté
36 cl d’eau chaude
sauce mayonnaise japonaise
Sauce Otafuku
Gingembre rouge mariné (Beni shoga) selon les goûts
Aonori (algues séchée en poudre ou en paillettes)
Flocons de bonite séchée (Katsuoboshi)
Ciboulette

Dans un saladier, mélanger la farine et le sel, ajouter les œufs et la sauce soja, bien mélanger et ajouter ensuite la levure chimique, fouetter jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène et sans grumeaux. Diluer le bouillon dashi dans de l’eau chaude puis le rajouter à la pâte, mélanger.
La pâte sera aussi liquide qu’une pâte à crêpes, no stress c’est normal mes amours!
Huiler très généreusement le moule à takoyaki, faire chauffer la plaque.
une fois la plaque à la bonne température, verser la pâte jusqu’à ras du bord, ajouter les cubes de poulpes et le gingembre, ça va déborder des demi sphères mais c’est normal, à l’aide d’une pique a brochette, quadriller la pâte pour former les futurs takoyaki, piquer les takoyaki et les retourner en mettant le surplus en dessous afin de former de jolies boulettes, les retourner régulièrement jusqu’à obtenir une jolie couleur dorée sur toute la surface, les dresser dans une assiette, recouvrir de mayonnaise japonaise, de sauce Otafuku, garnir d’algues, de bonite séchée et de ciboule, servir bien chaud et dévorer au choix après quelques minutes afin de ne pas faire fondre la totalité de votre palais ou manger brûlant et prendre le risque de perdre tout sens du goût et de manger glacé et à la paille pendant plusieurs jours, c’est un risque à prendre mais il vaut terriblement la souffrance endurée!
Bon appétit mes coquinous!

Les Takoyakis
Les Takoyakis
Les Takoyakis
Les Takoyakis

Publié dans Poissons

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article