Jjajangmyon

Publié le par Violette

Jjajangmyon
Jjajangmyon

Bonjour à vous mes amours et voici le 2nd article Consacré à la cuisine de Corée Ici nous avons une recette entre Chine et Corée, Une recette délicieusement simple à Base de légumes viande nouille et pate de Chujang ou Jjajang.
C'est en 188,3 après une importante vague d'immigration venu de Chine, que ce plat à fait son apparition, es immigrants essayant de refaire leur plats natifs avec les ingrédients locaux, c'est un plat peu onéreux  et facile à manger sur le pouce, c' est d'ailleurs le Gonghwachun un restaurant situé à Incheon qui est connu pour être le premier à avoir proposé cette recette à la Coréenne, et on le considère aujourd'hui comme le lieu de naissance officiel de la recette. D'ailleurs en 2012, une partie du restaurant a été transformé en musée, pas moins de 6 salle retracent l'histoire  du célèbre plat.
 

Jjajangmyon
Jjajangmyon

Pour 4 personnes il vous faudra:
Un sachet de poudre Jjajang
150 gramme de boeuf
3 feuilles de chou blanc
une carotte
Un oignon
2 pommes de terre
4 cuillères à soupe d'huile neutre
50 Centilitres de bouillon de poulet
800 grammes De nouilles
Une à 2 cuillères à soupe de sucre roux selon les goûts
1 cuillère à soupe de mirin
 

Jjajangmyon
Jjajangmyon

Dans un wok, mettre à chauffer l'huile neutre,  mettre la poudre de jjajang et la faire revenir à feu vif pendant une bonne minute, ajouter ensuite les oignons et pommes de terre en dès , bien mélanger et faire revenir encore quelques minutes, ajouter ensuite la viande et le chou, laisser la viande dorer, sans oublier de remuer
 Une fois la viande cuite, rajouter le bouillon, le sucre et le mirin, bien mélanger et laisser cuire jusqu'à l'obtention d'une sauce épaisse et noire, réserver
Dans une marmite, cuire les nouilles selon les indications du paquet, une fois cuites, les égoutter, et les mettre dans la sauce, bien mélanger et servir bien chaud.
맛있게 드세요!
 

Jjajangmyon
Jjajangmyon

Publié dans Viandes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article