750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Filet de Dorade, courgettes au ras el hanout et tomates à la provençales

Publié le par Violette

Filet de Dorade, courgettes au ras el hanout et tomates à la provençales

Maintenant que vous savez comment lever des filets, il serait dommage de ne pas profiter de cette occasion pour faire du poisson et tester son savoir tout neuf (vous pouvez aussi gentiment demander au poissonnier promis), je sais que je vous ai déjà donné la recette des tomates à la provençale mais ça reste un accompagnement facile et délicieux et ça marche avec tout.

Pour 4 personnes, il vous faudra :

Pour le poisson :

2 dorades ou 4 filets de dorades

1 bonne noisette de beurre

Sel

Poivre

Un citron

Pour les courgettes :

1 oignon blanc

2 belles courgettes

1 cuillère à soupe de Ras el hanouth

Sel

Poivre

Une cuillère à soupe d’huile d’olive

Pour les tomates à provençales :

2 grosses tomates

2 gousses d’ail

Une dizaine de tiges de persil

4 cuillères à soupe de chapelure

Huile d’olive

Sel

Poivre

Découper les tomates en deux et les poser sur un plat à gratin, dans un mixer mettre la chapelure, l’ail et persil, mixer, recouvrir les demi tomates de ce mélange, saler, poivrer, mettre un filet d’huile d’olive et enfourner 15 minutes à 200°.

Pendant ce temps, couper les courgettes en rondelles, ciseler l’oignon.

Dans une poêle, mettre un filet d’huile d’olive, faire suer l’oignon, ajouter les courgettes, faire revenir à feu vif jusqu’à ce qu’elles commencent à colorer, baisser le feu et couvrir, laisser cuire en douceur 5 minutes de plus.

Dans une poêle, faire fondre le beurre , y déposer les filets de dorade côté peau, quand la peau commence à dorer sur les bords, retourner le filet laisser cuire encore une minute et servir avec les accompagnement, saler, poivrer et citronner juste avant de servir.

Bon appétit mes amis !

Filet de Dorade, courgettes au ras el hanout et tomates à la provençales
Filet de Dorade, courgettes au ras el hanout et tomates à la provençales

Publié dans Poissons

Partager cet article

Repost0

Habiller des poissons

Publié le par Violette

Habiller des poissonsHabiller des poissons

Pas de recette aujourd’hui mes amis mais une technique, et oui je vous fais un vrai cour en photos pour les courageux qui veulent essayer, déjà quelques conseils, votre poisson doit sentir bon, la chair doit être ferme, l’œil vif, les écailles bien adhérents à la peau, la peau tendue. De plus, vous devez utiliser un couteau filet de sole ou à défaut, un couteau long, souple et super bien aiguisée, c’est avec un couteau mal aiguisée qu’on se coupe mes amis !

Commençons pat le commencement :

Tout d’abord les outils : il vous faudra un ciseau, un couteau filet de sole, un écailleur (ou un petit couteau à l’envers), et une pince à arêtes.

Habiller des poissonsHabiller des poissonsHabiller des poissons

Première étape : supprimer les nageoires dorsales, ventrales et celle du côté.

Habiller des poissonsHabiller des poissons
Habiller des poissonsHabiller des poissonsHabiller des poissons

Deuxième étape : écailler doucement le poisson, et régulièrement puis rincer le poisson à l’eau.

Habiller des poissons
Habiller des poissons

Troisième étape : insérer le bout de votre ciseau dans l’anus du poisson (oui je suis un monstre) et découper sur quelques centimètres. Retirer ensuite l’intérieur par l’ouverture, si vous désirer servir le poisson en entier vous devrez aussi retirer les ouïes mais si vous retirez juste les filets pas besoin.

Habiller des poissonsHabiller des poissonsHabiller des poissons

Quatrième étape : Rincer et faire dégorger les poisson pendant quelques minutes dans de l’eau glacée.

Cinquième étape : Égoutter et éponger délicatement et si vous faites un poisson entier votre travail s’arrête là !

Habiller des poissonsHabiller des poissonsHabiller des poissons

Maintenant attaquons nous aux étapes techniques !

Eponger le poisson soigneusement, le poser bien à plat sur une planche, la queue vers soi, poser la main gauche bien à plat sur le poisson inciser le poisson le long de l’arête et détacher le filet bien le long de l’arête bien gratter afin de ne pas laisser de chair, contourner la tête, et finir de retirer le filet,réserver.

Retourner le poisson et faire pareil de l’autre côté (pas de panique c’est toujours plus difficile pour le second.

Habiller des poissonsHabiller des poissonsHabiller des poissons

Passer le doigt le long des filets pour repérer les arêtes, les retirer avec la pince dans le sens de la chair. Utiliser un bol dos pour se débarrasser facilement des arêtes.

Et voilà vos filets de poisson sont prêts à cuire.

A vos travaux mes trésors !

Habiller des poissonsHabiller des poissons

Publié dans Poissons, Techniques

Partager cet article

Repost0

St honoré aux fruits rouges

Publié le par Violette

St honoré aux fruits rouges

Le saint honoré

Oui, je sais mais qu’est ce donc cette arnaque ? C’est pas à la chantilly ? Et bien non, la recette traditionnelle se fait avec une crème Chiboust, et c’est pour ça que je vous la met sur le blog, j’ai ajouté des fruits rouge pour casser un peu le sucré du dessert vu que je ne suis pas fan, mais ça va nous permettre de rénover un peu ce dessert qui est quand même un peu à l’ancienne, il a eu un succès fou auprès de mes parents et de mes beaux parents donc j’en déduit que ça vaut le travail !

Pour 8 personnes, il vous faudra :

1 pâte brisée

250 gr de fruits rouges

25 cl de pâte à chou :

25 cl d’eau

5 gr de sel

10gr de sucre

80 gr de beurre

125 gr de farine

220 gr d’œufs entiers battus

¼ de litre de crème pâtissière :

25 cl de lait

50 gr de sucre

2 jaunes d’œufs

38 gr de farine

Vanille

Meringue française :

4 blancs d’œufs

50 gr de sucre

Tout d’abord réalisons notre pâte à choux, dans une casserole, réunir, l’eau, le sel coupé en morceaux et le sel.

Porter à ébullition en faisant attention que le beurre soit bien fondu, une fois à ébullition, sortir du feu et ajouter la farine en un seul coup et remuer avec une cuillère en bois.

Une fois la farine bien absorbée par le liquide, remettre sur le feu et sécher la détrempe jusqu’à ce que la pâte n’adhère plus à la casserole ni à la cuillère.

Sortir du feu, vider la détrempe dans un saladier et y ajouter les œufs battus petit à petit en remuant pour incorporer petit à petit, une fois la pâte finie, la mettre en poche et réserver.

Etaler la pâte brisée, la piquer et réserver au frais.

Coucher les choux sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Les dorer au jaune d’Les dorer au jaune d’œuf, enfourner à 180° pour 25 à 30 minutes et surtout une fois les choux enfournés vous ne touchez plus au four tant que la cuisson n’est pas fini !

Pour la crème Chiboust :

Mettre le lait et la vanille à chauffer dans une casserole, pendant ce temps mettre le sucre, et les œufs dans un saladier, faire blanchir le mélange, ajouter ensuite la farine, mélanger, réserver une fois le lait bouillant, en verser un peu dans le saladier, mélanger afin de détendre l’appareil, puis verser le tout dans le lait bouillant, mélanger et remettre sur le feu, faire cuire la crème jusq’à l’obtention d’une crème un peu épaisse, sortir du feu et laisser refroidir dans un coin, quand le mélange est tiède, mettre au frais, quand le mélange est presque froid, monter les blancs en neige avec le sucre, une fois la meringue bien serrée, l’ajouter délicatement à la créme froide à l’aide d’une spatule . Une fois le mélange homogène, réserver.

Sortir les choux du four, les poser sur une grille et les laisser sécher et refroidir.

Enfourner le disque de pâte brisée et cuire à 200° 10 à 15 minutes.

Réaliser un caramel avec un peu de sucre dans une casserole.

Garnir les choux avec la crème chiboust, les tremper dans le caramel été les coller sur le disque de pâte pour faire une couronne de choux, garnir le milieu de la crème Chiboust restante.

Couper les fruits rouge et décorer.

Servir bien frais !

Bon appétit mes chéris !

St honoré aux fruits rouges

Publié dans Desserts

Partager cet article

Repost0

Tian de légumes

Publié le par Violette

Tian de légumes

Ah le tian de légumes, la recette par excellence dans le sud, un plat génial seul ou en accompagnement, et comme les légumes d’été arrivent à grand pas, me voilà prête à vous faire redécouvrir cette merveille de nos régions

Pour 3 personnes, il vous faudra :

2 tomates

1 courgette

1 aubergine

2 gousses d’ail

1 oignon blanc

Romarin

Herbes de provence

Laurier en miettes

3 cuillères à café d’huile d’olive

Sel

Poivre

Préchauffer votre four à 180°.

Laver les légumes, les couper en rondelles fines.

Huiler à l’aide d’un pinceau les marmites, frotter avec l’ail l’intérieur des plat, disposer les rondelles de légumes en alternant les couleurs et en serrant bien, ajouter le reste de l’huile d’olive, parsemer d’herbes, saler et poivrer. Enfourner 25 à 30 minutes en arrosant avec leur jus régulièrement.

Servir chaud ou froid !

Bon appétit mes canards.

Publié dans Légumes, Végétarien

Partager cet article

Repost0

Burger de saumon au curry

Publié le par Violette

Burger de saumon au curry

Comme je l’ai déjà avoué par le passé, je suis une grosse fan de junk food, j’ai un peu honte mais c’est mon plaisir coupable, alors j’essaie de sortir des recettes un peu plus saine que ceux qu’on peut trouver dans le commerce histoire de me déculpabiliser un peu, de plus je dois avouer que pour moi qui n’ait pas encore d’enfants, chaque fois que je garde les enfants d’amis je suis un peu perplexe sur ce que mangent ces petits démons, alors je m’amuse en général à les troller en leur faisant un plat qui a l’air d’être des cochonneries mais en y liant des légumes ce genre de choses, voilà donc un burger qui a été dévoré par deux démons qui n’aiment pas le poisson…

Pour 4 personnes, il vous faudra :

4 pains à burger ou pains brasserie

Pour les patty de saumon :

400 gr de saumon frais

3 tranches de pain (pour moi aux céréales)

1 poivron rouge

Un oignon blanc

2 œufs

Sel

Poivre

2 cuillères à soupe de curry

1 pointe de piment

¼ botte de coriandre

1 gousse d’ail

Pour la garniture :

1 grosse tomate

3 feuilles de salade iceberg

1 échalote

3 tranches de bacon américain (facultatif)

Pour la sauce :

1 jaune d’œuf

1 cuillère à soupe de moutarde mi-forte

10 cl d’huile neutre

Sel

Poivre

1 cuillère à café de curry

Quelques feuilles de coriandre hachée

Alors commençons en douceur, en faisant la mayonnaise, dans un bol, mettre un jaune d’œuf tempéré avec la moutarde à la même température, saler et poivrer, fouetter et ajouter l’huile petit à petit en fouettant sans discontinuer, la mayonnaise va épaissir, peu à peu, ajouter le curry et la coriandre, finir la mayonnaise et la réserver au frais (vous ne pourrez pas la conserver plus de 12h)

Mettre le pain au four à 180°, pendant 5 à 10 minutes afin de le faire griller et sécher, une fois bien sec, le sortir, le laisser refroidir un peu et le passer au mixer pour en faire de la chapelure.

Réserver.

Mettre ensuite dans le mixer l’oignon, le poivron, le curry, le piment et l’ail, mixer le tout jusqu’à l’obtention d’une pâte. Verser le tout dans une poêle avec un peu d’huile et faire revenir à feu doux jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de vapeur.

Réserver dans un saladier.

Hacher le saumon au couteau comme pour un tartare, l’ajouter au saladier, hacher la coriandre et l’ajouter dans le saladier ainsi que la chapelure.

Ajouter ensuite les deux œufs battus, mélanger le tout et former vos patty de saumon, les réserver sur une feuille de papier cuisson, et réserver au frais une bonne demi heure.

Une fois bien reposé, passer les patty dans la farine, tapoter pour enlever l’excédent, les placer dans une poêle chaude avec un fond d’huile d’olive. Faire dorer un côté, puis retourner le patty et baisser le feu, finir la cuisson à feu doux pendant une ou deux minutes.

Faire chauffer les pains au four, faire revenir le bacon si vous avez décidé d’en mettre.

Monter les burgers avec la sauce et les garnitures.

Bon appétit mes petits choux !

Burger de saumon au curry

Publié dans Poissons, Sandwich

Partager cet article

Repost0

Sauce béarnaise

Publié le par Violette

Sauce béarnaise

Il est venu le temps des barBEcuuuuuuuessssss,le monde est rentré dans la saison 3estivaleuuuh ! Et quoi de mieux qu’une belle pièce de viande grillée et des légumes grillés ? Ben une bonne sauce pour aller avec bien entendu, voici une sauce de base de la cuisine française, et croyez moi ça a rien à vois avec les saletés en pot ! Elle est un peu difficile à faire et il faut la faire juste avant de servir, et elle ne se conserve pas, mais croyez moi je l’ai servi a un barbecue et elle n’a pas eu le temps de se perdre.

D’un point de vue historique, elle aurait été inventé vers 1830, par le chef Collinet, au restaurant « le pavillon d’Henry IV », il aurait voulu rattraper une réduction d’échalotes ratée en y ajoutant une émulsion à base de jaune d’œuf, quand je vous dit que tout le monde a droit à l’erreur !

Mettons nous donc au travail.

Pour cette sauce, il vous faudra :

2 jaunes d’œuf

125 gr de beurre

5 cl de vinaigre

2 dl de vin blanc

2 échalotes ciselées

½ botte d’estragon

½ botte de cerfeuil

Poivre en grains

Sel

Faire fondre le beurre à fau doux et maintenir au chaud sans coloration.

Ciseler les échalotes, réserver.

Ciseler les herbes, réserver.

Dans une casserole, réunir le vin blanc, le vinaigre, les échalotes, les grains de poivre et les queues des herbes (dans une gaze médicale et fermée avec de la ficelle), mettre sur le feu moyen et laisser s’évaporer presque tout le liquide, retirer les queues des herbes. Laisser refroidir totalement.

Clarifier le beurre, c'est-à-dire , ôter l’écume sur le dessus puis le verser délicatement dans une autre casserole en évitant de verser le babeurre (le truc moche au fond de la casserole).

Une fois la réduction bien froide, ajouter les jaune d’œuf et les battre sur un feu doux, fouetter sans discontinuer, quand le mélange commence à épaissir, y verser le beurre clarifié petit à petit comme une mayonnaise, monter en fouettant sans cesse, une fois que la sauce est lisse et homogène, sortir du feu, ajouter les herbes fraîches et servir.

Bon appétit mes petits monstres !

Publié dans Sauces

Partager cet article

Repost0

Soles Meunières

Publié le par Violette

Soles Meunières

Ah, la sole meunière, se fût ma première dégustation de soles et je dois avouer que j’ai bien aimé, bon en même temps vu la tonne de beurre, je ne pouvais qu’aimer hein, !

J’ai choisi cette recette car j’ai trouvé le mythe de sa création absolument trop mignonechoupiattitudebisousbisous ! Je suis une grande romantique et soyons clair la légende l’est : Une restauratrice de Royat, près de Clermont. Marie Quinton, qui avait transformé l'ancien moulin de ses parents en auberge-hôtel, publia un livre narrant les amours illégitimes et clandestines du général Boulanger lors de la mise à pied de celui-ci en Auvergne, amours que les deux tourtereaux entretenaient sous son toit, à Royat. Une ancienne meunière créa ainsi cette recette pour Boulanger…

C’est pas trop meugnon ? Soyons clair, ça reste une légende mais j’aime cette idée de cuisine liée à l’amour et vous êtes bien placés pour le savoir.

Pour deux personnes, il vous faudra :

2 soles écorchées et ébarbées (demandez à votre poissonnier)

12 brins de persil

½ citron

50 gr de beurre salé

3 cuillères à soupe de farine environ

Sel

Poivre

Saler et poivrer les soles des deux côtés, les passer à la farine sur les faces, qu’elles soient bien recouvertes puis les tapoter pour ôter l’excédent.

Dans une grande poêle, faire fondre le beurre, y faire dorer les soles à feu vif environ 3 minutes sur chaque face (côté peau blanche en premier), une fois les soles cuites (toucher au niveau de l’arête, si la chair se détache c’est que c’est cuit), Dresser les soles sur un plat, ajouter le citron et le persil dans la poêle, mélanger et verser sur les soles.

Bon appétit mes amis !

Publié dans Poissons

Partager cet article

Repost0

Brioche aux pralines roses

Publié le par Violette

Brioche aux pralines roses

Et me revoilà toujours fidèle au poste, pour nourrir vos âmes et vos estomacs avec de bons petits plats , j’ai pris une grande décision mes amis, en effet, j’ai décidé de goûter régulièrement des denrée que je n’ai jamais tenté et voici aujourd’hui le premier épisode : la fleur de courgette.

En tout premier vous devez savoir que l’on utilise les fleurs mâles pour la cuisine, non pas les femelles qui, elles, donnent la courgette. Elles ne sont pas super prisée dans le reste de la France, il n’y a que nous cher sudistes qui l’a dévorons allègrement alors je trouvais dommage de ne pas vous faire partager l’expérience, j’ai choisi une cuisson au four plutôt qu’en beignet pour garder un peu de légèreté et j’espère que cette recette vous plaira autant qu’à nous.

Pour 4 personnes, il vous faudra :

12 fleurs de courgettes

200 gr de ricotta

4 cuillères à soupe de pesto maison

4 cuillères à soupe d’huile d’olive

2 cuillères à soupe de vinaigre de balsamique

Sel

Poivre

2 tomates séchées hachées

Préchauffer le four à 180°.

Dans un bol, mélanger le pesto, les tomates séchées hachées et la ricotta.

Farcir les fleurs avec ce mélange, saler et poivrer, placer dans un plat à four.

Dans un bol, mélanger le vinaigre et l’huile d’olive, à l’aide d’un pinceau, passer un peu de vinaigrette sur chaque fleur de courgette.

Enfourner pour 10 à 15 minutes.

Servir avec la vinaigrette.

Bon appétit mes chéris !

Brioche aux pralines roses

Publié dans Desserts

Partager cet article

Repost0

Fleurs de courgettes farcies

Publié le par Violette

Fleurs de courgettes farcies
Fleurs de courgettes farcies

Et me revoilà toujours fidèle au poste, pour nourrir vos âmes et vos estomacs avec de bons petits plats , j’ai pris une grande décision mes amis, en effet, j’ai décidé de goûter régulièrement des denrée que je n’ai jamais tenté et voici aujourd’hui le premier épisode : la fleur de courgette.

En tout premier vous devez savoir que l’on utilise les fleurs mâles pour la cuisine, non pas les femelles qui, elles, donnent la courgette. Elles ne sont pas super prisée dans le reste de la France, il n’y a que nous cher sudistes qui l’a dévorons allègrement alors je trouvais dommage de ne pas vous faire partager l’expérience, j’ai choisi une cuisson au four plutôt qu’en beignet pour garder un peu de légèreté et j’espère que cette recette vous plaira autant qu’à nous.

Pour 4 personnes, il vous faudra :

12 fleurs de courgettes

200 gr de ricotta

4 cuillères à soupe de pesto maison

4 cuillères à soupe d’huile d’olive

2 cuillères à soupe de vinaigre de balsamique

Sel

Poivre

2 tomates séchées hachées

Préchauffer le four à 180°.

Dans un bol, mélanger le pesto, les tomates séchées hachées et la ricotta.

Farcir les fleurs avec ce mélange, saler et poivrer, placer dans un plat à four.

Dans un bol, mélanger le vinaigre et l’huile d’olive, à l’aide d’un pinceau, passer un peu de vinaigrette sur chaque fleur de courgette.

Enfourner pour 10 à 15 minutes.

Servir avec la vinaigrette.

Bon appétit mes chéris !

Fleurs de courgettes farcies
Fleurs de courgettes farcies

Publié dans Végétarien, Légumes

Partager cet article

Repost0