750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La panacotta d'Halloween

Publié le par Violette

La panacotta d'Halloween
La panacotta d'Halloween

Boys and girls of every age
Wouldn't you like to see something strange?
Come with us and you will see
This, our town of Halloween
This is Halloween, this is Halloween
Pumpkins scream in the dead of night


Aaaaah, Halloween, ma fête préférée, et si vous écoutez mon chéri il vous dira que c'est le moment que je préfère pour refaire la décoration de mon appartement (**sifflote**), j'ai commencé a le fêter très jeune, mes parents organisaient des soirées pyjamas avec mes copines à cette occasion, nous regardions des films d'horreurs en nous gavant de bonbons, j'ai de merveilleux souvenirs de soirée qui finissaient toujours par le visionnage de Hocus Pocus car nous avions toujours trop peur pour aller nous coucher après. Malheureusement, il n'y aura pas d'Halloween pour moi cette année, je travaille le soir même et le lendemain matin donc pas de costume pour moi, ni de razzia de bonbons, mais pour me consoler, j'ai au frais de jolis desserts pour grignoter après mon service du soir, une recette un peu plus adultes que ces dernières années mais qui feront le délice de petits et grands, et qui a un gros avantages: on peut contrôler la quantité de sucre que nous ingérons ! Mais trêve de blablas à nos fourneaux mes amis!

 

Pour 4 personnes, il vous faudra:

Pour la panacotta:

20 cl de lait
20 cl de crème
30 gr de sucre
2 feuilles et demi de gélatine
2 sachets de sucre vanillé
1 gousse de vanille


Pour le coulis de grenade:

2 grenades
30 gr de sucre

 


Dans un bol d'eau très froide, mettre la gélatine a ramollir.
Dans une casserole, mettre le lait, la crème, le sucre, le sucre vanillé et la gousse de vanille fendue en deux et légèrement grattée.
Porter le mélange à ébullition et mélanger, une fois que le mélange bouillonne, ajouter la gélatine bien égoutter, l'ajouter hors feu et bien mélanger pour être sûr de ne pas avoir de morceaux.
Verser dans les récipients de votre choix, pour moi ce sera ces magnifiques mug en forme de cranes, que j'ai trouvé à Un Dimanche à la campagne, une boutique située sur la place aux huiles à Marseille, (Louis e vendeur est adorable et me trouve toujours des petits trucs adorables pour chez moi), mettre les ramequins au frais, pour plusieurs heures (trois au minimum).

Couper les grenades en 4 et les egrenner. Réserver un quart des grains pour la décoration.
Dans un mixeur, mettre le reste des graines, bien mixer, (personnellement j'ai utiliser une machine à smoothie c'était plus simple), passer le jus au tamis pour enlever graines et peau, chauffer le tout, ajouter le sucre, bien mélanger, réserver et laisser refroidir.

Mettre les graines de grenades que vous avez réservé sur les panacotta une fois qu'elles sont bien prises, verser le coulis, servir très frais!
Bon appétit mes petits monstres!

 

Les chansons du jour seront toutes pleine de nostalgie pour moi !

La panacotta d'Halloween
La panacotta d'Halloween
La panacotta d'Halloween

Partager cet article

Repost0

Gazpacho

Publié le par Violette

Gazpacho

Mais d'où vient le Gazpacho? Oui, d'Espagne jusque là je sais que vous avez suivi, mais saviez vous qu'il apparait sous sa première forme au XVIIéme siècle en Andalousie, il était à la base composé de pain, d'ail, d'eau et d'huile d'olive, c'était un repas de "pauvre", après l'apparition de la tomate en Espagne, elle a été introduite dans la recette du Gazpacho, et jusqu'au années 60 il fut composé de légumes grossièrement hachés auxquels on ajoutait du vinaigre, de l'huile d'olive, du pain dur et de l'eau. Les hommes trempaient leur pain dans cette mixture et s'en nourrissaient.
Puis avec l'apparition des accessoires de cuisine de plus en plus modernes, le gazpacho s'est peu à peu transformé  peu à peu en un coulis onctueux, lisse, et goutu.
Mais mettons nous au travail mes amis!

Pour 4 personnes (en plat), il vous faudra:

800 gr de tomates bien mûres et parfumées
200 gr de pain sec
2 poivrons vert
1 concombre
1/2 botte de basilic frais
1 gousse d'ail
1 oignon blanc
10 cl d'huile d'olive
10 cl de vinaigre de Xérès
Sel
Poivre
Un pointe de piment
une pincée d'origan

Pour garnir:
Vous pouvez ajouter différentes garniture pour en faire un plat complet :
Julienne de jambon cru, œufs durs, croutons à l'ail, brunoise de légumes crus ou dés de fromage, je vous laisse faire et choisir, le tout c'est de se faire plaisir!


Couper tout les légumes grossièrement, les mettre dans un mixer avec l'huile, le vinaigre, le basilic, l'origan, l'ail et l'oignon.
Mixer le tout.
Ajouter le pain dur coupé en morceaux grossiers.
Réserver au frais pendant 24h.
Mixer de nouveau jusqu'à obtenir une soupe onctueuse et épaisse.
Saler et poivrer.
Servir bien frais, nature ou avec des garnitures!

Bon appétit mes loulous!

 

 

La chanson du jour

 

Ps: Ici j'ai choisi de servir mon gazpacho avec une boule de mozzarella et une brunoise de tomates

Partager cet article

Repost0

L'oeuf Nuage

Publié le par Violette

L'oeuf Nuage
L'oeuf Nuage

Aaaaah l’œuf nuage, recette trendy sur instagram et je dois admettre que niveau visuel c'est ravissant mais qu'en est il au goût? J'ai décidé de me sacrifier pour vous et de tester afin de vous donner mes impressions et la recette! Personnellement je n'ai pas été transcendée par la texture, mais ce n'est qu'un avis personnel, après ce n'est pas mauvais et ça change des sempiternels oeufs aux plats!

pour 4 personnes, il vous faudra:

4 gros œufs extra frais
50 gr de ricotta
1 cuillère à café de ciboulette
2 échalotes ciselées
une pointe de beurre
sel
poivre

Préchauffer le four à 200°.
Ciseler votre ciboulette.
Faire fondre vos échalotes ciselées dans un petit peu de beurre, les laisser cuire jusqu'à ce qu'elles soient bien translucide, sortir du feu et réserver.
Séparer les bancs des jaunes (on appelle cette opération "clarifier des œufs").
Garder les jaunes dans des ramequins séparés.
A l'aide d'un fouet, monter les blancs en neige bien ferme, ajouter la ricotta, le sel, le poivre, les échalotes et la ciboulette avec une maryse en faisant très attention à ne pas casser les blancs.
Faire 4 tas sur une grille de four recouverte de papier sulfurisé.
Former un creux au milieu de chaque tas.
Enfourner 6 à 7 minutes jusqu'à ce que le blanc soit cuit.
Déposer très délicatement le jaune dans le creux pratiqué dans les blancs, saler et poivrer.
Enfourner de nouveau 4 minutes.
Servir bien chaud.

Bon appétit mes petits loups!

 

LA chanson du jour

L'oeuf Nuage

Partager cet article

Repost0

Pâtes aux asperges

Publié le par Violette

Pâtes aux asperges

De plus en plus de mes potes sont végan ou végétarien... Et en tant que carnivore, ça n'est pas évident tout les jours avouons le! Bien sur, je fais très attention à ce que je cuisine car je respecte les convictions de chacun (tant qu'on n'essaie pas de me les imposer bien évidemment), j'ai donc reçu il y a peu un ami en visite dans le Sud de la France pour quelques jours avant de retourner vers de lointains paysages. Or cet ami est végétarien et j'ai bien galérer à essayer de faire comprendre à mon cerveau que non je ne devais rien mettre à base de viande ou de poisson (les vieilles habitudes ont la vie dure), après quelques heures de réflexions voilà ce que je lui ai concocté pour son plus grand plaisir!

Pour 4 personnes, il vous faudra:

400 gr de pâte
5OO gr d'asperges vertes
100 gr de parmesan
2 jaunes d’œuf
20 cl de crème fraîche
une noisette de beurre
sel
Poivre


Éplucher les asperges, garder les asperges d'un côté et et les épluchures les mettre dans la crème.
Couper les pointes, les réserver dans un coin, et débiter les tiges en tronçons de 2 a 3cms.
Faire bouillir une grande casserole d'eau et y plonger les tiges d'asperges, cuire le tout une bonne quinzaine de minutes, une fois les tiges bien tendre, les sortir et les plonger dans un récipient d'eau glacée pour stopper la cuisson.
Dans une casserole, faire chauffer la crème avec les épluchures et un peu d'eau. laisser cuire jusqu'à ce que le mélange se colore légèrement et réduise un peu. Filtrer la crème et jeter les épluchures.
Cuire les pâtes selon les indications de l'emballage.
Faire revenir les tiges blanchies et les pointes d'asperges dans un peu de beurre, les colorer, déglacer avec la crème, ajouter le parmesan, mélanger, ajouter les jaunes d’œufs, mélanger. Saler poivrer.
Mélanger avec les pâtes, servir bien chaud.

Bon appétit mes petits!

 

La chanson du jour

Partager cet article

Repost0

Tarte aux pommes à l'ancienne

Publié le par Violette

Tarte aux pommes à l'ancienne

Pardon, pardon, pardon, pour cette disparition, j'ai eu de gros problèmes personnels à gérer en plus qu'une énorme charge de travail....

 

Il est des recettes que nous affectionnons tous plus que d'autre... et autant je ne suis pas sucré, autant c'est rare que je résiste à une bonne tarte aux pommes maison... Une pâte croustillante et bien dorée, fondant sur la langue, des pommes sucrées et acide à la fois... Bref une perfection qui se transmet depuis des générations car soyons honnête.... On adore tous ça!
Mais pour de bonnes tartes il faut choisir la bonne variété de pommes... Penchons nous sur le sujet un instant, pour une bonne tarte aux pommes, nous avons besoin de pommes qui gardent leur intégrité à la cuisson afin qu'elles gardent un bel aspect à la découpe, il faudra aussi choisir une variété qui trouve un équilibre entre le sucré et l’acidité afin de ne pas se retrouver avec une tarte écœurante de sucre ou trop acide.
On choisira de base la Royal Gala, la fuji, ou la Gala, si vous aimez une pointe d'acidité vous pourrez aussi opter pour la granny smith, par contre n'oubliez jamais de goûter vos fruits avant afin d'ajuster la dose de sucre par la suite!
Par contre pour une tarte tatin il vaudra mieux prendre des bookshops, des golden ou des reinettes grises du canada.
Mais trêve de blabla, on se languis tous de se laisser ensorceler par l'odeur enivrante de notre tarte toute chaude alors mettons nous au travail!

Pour 4 personnes, il vous faudra:

1 pâte sablée ( vous trouverez la recette sur l'article de la tarte Chloé)
200 gr de compote de pomme (vous retrouverez la recette sur le blog)
5 pommes
40 gr de sucre de canne
40gr de beurre
une pincée de cannelle (optionnel)

Préchauffer le four à 180°.
Abaisser votre pâte, et la placer dans un moule beurré et fariné, piquer la pâte avec une fourchette afin d'éviter qu'elle ne monte et se déforme, ce qui la rendrait moins jolie (avouez que ça serait dommage...), réserver au frais.
Éplucher les pommes, les couper finement, réserver.
Étaler la compote sur la pâte, disposer les tranches de pommes de manière esthétique.
Saupoudrer de sucre et du beurre en petits dés pour qu'il y en est un peu de partout.
Enfourner entre 30 minutes à mi hauteur, au bout de trente minutes, la sortir, la laisser refroidir un peu pour ne pas se brûler, la démouler et la remettre au four sur grille pour finir de la cuire.
Servir chaud, tiède ou froid, seule ou accompagnée de crème, de glace vanille ou de chantilly.
Bon appétit mes chéris d'amour!

 

 

La chanson du jour !

 

Publié dans Desserts, Fruits, Gouter

Partager cet article

Repost0