750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Far aux prunes

Publié le par Violette

Far aux prunes

Et si nous faisions une petite douceur pour le goûter? C'est la saison des prunes, et j'ai des prunes qui commencent à faire un peu la tronche dans mon frigo... Alors j'ai décidé de faire un far aux prunes pour le goûter! 4 oeufs 135 g de farine 60 cl de lait 1 cuillère à café de miel 80 g de sucre 1 bonne poignée d'amandes effilées des prunes Beurre pour le moule

Laver les prunes, les dénoyauter et les fariner très légérement. Préchauffer le four à 180° Dans un saladier, mélanger tout les autres ingrédients. Beurrer et fariner le moule. Déposer au fond les demi-prunes, peau vers le haut, puis le contenu du saladier. Terminer par parsemer des amandes effilées. Enfourner pour 45 minutes environ. LAissez refroidir (sinon on se brûle la langue!) Une fois qu'il est tiède (ou froid comme vous préférez), dégustez! Bon appétit!

Publié dans Desserts

Partager cet article

Repost0

Filet de Daurade sauce vierge

Publié le par Violette

Filet de Daurade sauce vierge

Aujourd’hui, je suis fatiguée, j’ai la flemme ! Comprenez moi, je n’affamerais jamais mes amis, ma famille ou mon homme, mais des fois ben on n’a pas envie ! Mais quand on n’a pas envie et bien il y a des petites recettes toutes simples, fraiches et facile ! Et ce soir… ça sera ça ! Filets de Daurade, sauce vierge pour 4 : 4 filets de daurade 20gr de beurre Marinade

1 citron 10 cl d'huile d'olive Du thym 1 feuille de laurier· Sauce vierge

5 petites tomates 1 oignon blanc Une vingtaine de feuilles de basilic ciselées 3 cuillères à soupe de vinaigre basalmique 8 cuillères à soupe d'huile d'olive Sel et poivre Mettre les 4 filets de Daurade dans un sac congélation avec le jus du citron, l’huile d’olive, le thym, la feuille de laurier, du sel et du poivre. Fermer le sac, remuez, réserver au frais pendant 1 à 2h. Peu avant la fin du temps de marinade, ciseler votre basilic et le réserver, couper votre oignon en petits cubes, réservez le, émonder, épépiner et couper les tomates en petits cubes et réservez les. Faire fondre le beurre dans une poêle, y déposer les filets de daurade et les faire cuire. (Attention ça cuit vite) Dans une casserole, mettre les oignons, le vinaigre et l’huile d’olive, faire tiédir le mélange à feu doux, mélanger les tomates et le basilic à la sauce lorsque le mélange est tiède et ôter tout de suite du feu. Servez avec du riz et voilà ! Bon appétit !

Publié dans Poissons

Partager cet article

Repost0

Ragoût de porc à l'indienne

Publié le par Violette

Ragoût de porc à l'indienne

Le porc est pour une viande particulière, en charcuterie pas de souci c’est le numéro 1 des viandes, mais à cuire c’est très particulier, si on se rate c’est souvent trop sec et « esttouffe belle mère » comme dirait ma tante. Alors j’ai tendance à le faire en ragoût, avec une cuisson lente la viande devient molle et se détache toute seule, puis au pire y a la sauce pour limiter les dégâts ! Oui, je suis un peu défaitiste mais soyons sincère deux minutes qui n’a jamais réalisé trop tard que son plat était raté un jour où il recevait ? Alors selon moi le ragoût est le bon compromis… Même raté c’est bon ! Que demande le peuple ? Sauf que… Ben des fois on en a assez de nos plats français, on a envie de mettre un peu de peps et de sortir des sentier battu, c’est pour cela que je vous propose cette recette d’inspiration indienne : Ingrédients pour 2 personnes: 300-350 gr. de sauté de porc ou de morceaux pour civet 4-5 petites carottes 1 oignon 3 petites gousses d'ail 10 gr de gingembre marin 1 cuillère à café de cumin 1 cuillère à café de graines de coriandre, 4 ou 5 clou de girofle 2 cuillères à soupe de curry indien, 1 cuillère à soupe de curry de Madras, 1 cuillère à soupe de pastis (oui oui ça donne un petit goût je vous assure ! 1 un demi piment oiseau 1 cuillère à soupe de farine 2 cuillère à café de sel 1 verre d'eau 5 tomates fraiches bien mûre ou une boite de tomates concassées huile neutre Peler vos carottes, les couper en tronçons. Couper votre oignons en petits cubes. Réserver Mixer ensemble les gousses d'ail, le gingembre, le pastis, les clous de girofles, le piment ainsi que les épices avec un filet d'huile. Sur feu fort, chauffer de l'huile dans une cocotte ou une sauteuse. Faire revenir les oignons jusqu’à qu’ils prennent une coloration dorée, ajouter la viande et la faire colorer toujours à feu vif. Une fois que votre viande a pris une jolie couleur, ajouter la pâte épicée que vous avez fait. Saisir durant 2 minutes en mélangeant sans cesse, fariner, mélanger, ajouter les carottes. Déglacer avec l'eau et le coulis de tomates. Baisser le feu au minimum, recouvrir, laisser mijoter durant environ 2 heures, remuer de temps en temps. Goûter et saler en fonction de votre goût. Et voilà une petite recette parfumée et gourmande, vous pouvez la servir seule si vous ajoutez plus de carottes ou avec du riz parfumé pour les gourmand ! Bon appétit

Publié dans Viandes

Partager cet article

Repost0

Bœuf au sésame et pak choïs sauté

Publié le par Violette

Bœuf au sésame et pak choïs sauté

J’adore la cuisine asiatique et je pourrais en manger tout le temps je ne m’en lasse jamais, oui enfin j’aime découvrir toutes les cuisine mais je dois avouer que la cuisine asiatique reviens souvent à mon menu ! Pour cette recette on va procéder par étape car il y aura trois parties : Le bœuf au sésame, le pak chois sauté et le riz blanc. Je vous donne la recette pour 2 personnes. Pour le bœuf il vous faudra : 2 belles tranches de steak 2 gousses d’ail 1 cuillère à soupe d’huile (moi je prends le l’huile de sésame) 2 cuillères à soupe de sauce soja 1 cuillère à soupe de sucre ou de miel Pour le pak choi : 3 pak chois 1 cuillère à soupe d’huile 1 échalote 2 cuillère à soupe de sauce soja 1 pointe de piment Pour le riz… Ben… Du riz ! Alors tout d’abord nous allons mettre notre bœuf à mariner, on a tendance a utiliser des plats pour faire mariner mais je dois avouer que le sac congélation reste la meilleure option, en effet en mettant tout dans un sac congélation, on est sur que tout le bœuf sera dans la marinade et ainsi on aura pas besoin de mettre une tonne d’huile ou de couper la marinade à l’eau afin que la viande reste immergée ! Donc hachez vos gousses d’ail, que vous mélangerez avec le reste des ingrédients dans un bol. Pour couper le bœuf vous pouvez soit faire des cubes, soit faire comme moi de jolies lanières… Pour le couper bien comme il faut je congèle un peu ma viande pour la faire durcir et ensuite je fais de jolies tranches en diagonales afin de les faire assez fines. Une fois votre bœuf coupé vous le mettez dans un sac congélation, vous versez la marinade par-dessus et vous fermez le sac en prenant soin d’enlever le maximum d’air, vous remuez bien et vous verrez que le bœuf est bien nappé, vous le réservez au frais une bonne heure afin qu’il s’imprègne bien du gout du sésame. Pendant ce temps, coupez votre échalote en fines rondelles. Réservez. Pour couper le pak chois : Il faut savoir qu’un pak choi ne se lave pas, il s’essuie, en effet, le pak choi boit l’eau et si vous ne voulez pas vous retrouver avec une éponge dans l’assiette il faut le nettoyer délicatement au sopalin, ensuite vous devrez couper en deux les grandes feuilles dans le sens de la longueur, puis l’émincé dans le sens de la largeur. Cela vous permettra une cuisson rapide et homogène. Une fois tout vos pak choi coupés. Réservez Mettez votre riz à cuire, j’ai tendance à le faire à l’autocuiseur pour des plats comme ça car j’aime le riz un peu gluant qui permet de bien l’imprégner de la sauce. Dans un wok, mettre une cuillère d’huile, et faire revenir l’échalote afin qu’elle ramollisse et prenne une jolie couleur dorée, versez ensuite vos morceaux de pak chois, la cuisson est très rapide entre 2 à 5 minutes selon la cuisson désirée. Une fois le pak choi cuit, réservez dans une assiette. Votre wok sur le feu sans le laver et y glisser votre bœuf et sa marinade, faire revenir quelques minutes, comme j’aime le bœuf bleu ma cuisson prends 3 à 4 minutes en remuant souvent. Il est temps de dresser, un bol, mettez un fond de riz, votre pak choi et enfin le bœuf. Dégustez bien chaud ! Bon appétit !

Publié dans Viandes, Légumes

Partager cet article

Repost0

Cake amandes fraîches, zestes de citrons et huile d’olive

Publié le par Violette

Cake amandes fraîches, zestes de citrons et huile d’olive

C’est une recette à laquelle je tiens beaucoup ! Je la trouve délicieuse, parfaite pour un petit dej sur la terrasse, je sais que le titre peut vous paraitre un peu bizarre mais je vous jure c’est terrible ! Que vous faut il pour réussir ce cake ? Ingrédients: 200g farine 1 sachet de levure chimique 3 oeufs 200 gr de sucre les zestes d’un citron jaune les zeste d’un citron vert 60 cl de lait 180 cl huile d'olive extra-vierge 70 gr amandes fraiches émondées et concassées Préchauffer le four th 6 (180°C). Huiler votre moule à cake. Faites les zestes, si vous n’avez pas envie de vous embêter vous pouvez aussi pelez vos citrons à l’économe puis les mixer, ça sera moins fin mais ça marche aussi si vous avez la flemme. Mélanger la farine avec la levure et le sel et réserver. Dans un saladier, casser vos œufs et les fouetter avec les zestes de citrons et le sucre jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux et léger. Ajouter le lait et battre quelques secondes pour le mélanger puis ajouter l'huile d'olive en filet tout en continuant à fouetter, votre pate peu à peu une consistance ferme. Mélanger la farine avec l’appareil tout doucement pour ne pas casser la consistance de la pate. Ajouter les amandes, mélanger rapidement puis verser la pâte dans le moule. Enfournez à 180 ° jusqu'à ce que le gâteau soit cuit (environ 30mns selon votre four). Bon appétit !

Publié dans Desserts

Partager cet article

Repost0

Rhum caramel, ananas et vanille

Publié le par Violette

Rhum caramel, ananas et vanille

Et oui, les beaux jours arrivent, donc il est temps de commencer à préparer les rhums arrangés de l'été! Donc voilà la recette qui fait l'unanimité au restaurant.

 

Pour 2l de rhum, il vous faudra:

1 ananas taillé en en 8

300 gr de sucre blanc

3 gousses de vanille

Un gros carré de beurre

 

 

Dans une marmite, démarrer un caramel à sec, c'est à dire mettre le sucre sans eau dans la marmite, y ajouter quelques gouttes de citron pour qu'il ne cristallise pas, pour le réussir c'est simple: ne jamais quitter la casserole des yeux, ne pas dépasser les 155°, et surtout ne jamais mélanger avant que votre caramel soit cuit, une fois qu'il a une belle couleur, ajouter le beurre, en mélangeant bien afin d'obtenir une sauce caramel un peu épaisse, mettre les morceaux d'ananas et les laisser cuire à feu doux afin qu'ils crachent leur jus. Quand les ananas sont cuit, les retirer et les mettre dans votre récipient pour le rhum, laisser refroidir la jus de cuisson, le mettre au frais, une fois bien froid, retirer tout le beurre, et verser le jus sur les ananas, ajouter le rhum et les trois gousses de vanilles fendues, laisser mariner 15 jours minimum, et voilà!

Bon apéro mes soiffards!

La chanson du jour est folklorique !

Publié dans Alcools

Partager cet article

Repost0

Wings du Bayou

Publié le par Violette

Wings du Bayou

Selon moi il n’y a pas de cuisine sans épices, je vous proposerai donc, souvent, des recettes où vous aurez besoin de beaucoup d’épices différentes, je n’y peux rien j’adore le goût et jouer au petit chimiste et je vous encourage vivement à faire de même , mais attention aux mauvaises surprises, trop de piment et votre plat sera immangeable ou du moins votre estomac vous le fera payer, pas assez de sel et votre plat sera fade, tout est question de jeu et de mesure ! Aujourd’hui, j’ai décidé de jouer au petit chimiste avec une recette de cuisine cajun, j’ai toujours rêvé d’aller à la nouvelle Orléans et de découvrir sa culture bien à elle, sa cuisine, son ambiance et surtout ses marais ! Oui jusqu’à un certain point, je n’irais pas faire un câlin à un alligator et je n’irais pas titiller une prêtresse vaudou, je suis courageuse mais pas téméraire ! Trêve de blabla, plus d’action, passons à notre recette : Ailes de poulet du Bayou (alors oui c’est une recette de moi et oui je me donne des airs vu que je n’ai jamais mis les pieds en Louisiane mais bon on va faire comme si hein !) Pour cette recette, il vous faudra donc : 6 ailes de poulets (je pars sur une base de 3 ailes par personne mais vous pouvez en faire autant que vous voulez !) 1 cuillère à soupe d’oignon séché 1 cuillère à café de paprika ½ cuillère à café d’ail semoule 1 cuillère à café de cumin 1 cuillère à café de thym 1 cuillère à café d’origan ½ cuillère à café de poivre noir ½ cuillère à café de piment fort 1 cuillère à soupe d’huile de tournesol 1 cuillère à soupe de miel 3 cuillères à soupe d’eau Alors vous remarquerez qu’il y a une sacré quantité d’épices, mais en fait c’est parce que je mélange tout dans un gros pot, j’utilise 2 cuillère à soupe pour la recette et je garde le reste du mélange pour la fois d’après ! Donc vous l’avez compris vous prenez l’ail, l’oignon, le piment, le poivre moulu, le sel, le paprika et le cumin dans un bocal que vous refermez et que vous secouez pour que le mélange soit homogène ! Dans un bol, mélangez 2 cuillères à soupe du mélange d’épice, l’huile, l’eau et le miel, mélangez bien. Dans un plat, déposez les ailes de poulet et badigeonnez les du mélange, réservez au frais de 1h à 24h selon si vous êtes pressé, mais n’oubliez pas de les remuer ! Enfournez-les avec leur marinade à 160° pendant 45 minutes (les retourner 4 fois en les arrosant à chaque fois). Et tadaaaaam, vous voilà avec de superbes ailes de poulet, fondante, sucrée/salée et bien relevée ! Un régal pour les papilles et surtout une douceur pour votre porte monnaie ! Bon appétit !

Publié dans Volailles

Partager cet article

Repost0

Gateau sans gluten

Publié le par Violette

Gateau sans gluten

Parfois on vous donne des défis et je dois avouer que j’aime parfois faire des expériences…. Culinaires bien entendu ! Et voilà donc qu’on me demande un gâteau pour un anniversaire de mariage… Et pas pour n’importe qui, un couple d’amis qui m’ont beaucoup aidé par le passé et qui le feront aussi beaucoup dans l’avenir je n’en doute pas ! Alors autant vous dire que je me suis démenée pour ce coup là ! Mais le souci c’est que je n’avais jamais fait de gâteau… sans gluten, et là j’ai un peu paniqué, mais heureusement que j’ai une amie cuisinière de métier (Laurence B.) qui a pu me donner une recette qu’elle a mis au point et qui s’est révélé un délice ! Donc avec son accord je partage sa recette pour un gâteau sans gluten et véritablement délicieux Pour un gâteau de 10 a 15 personnes (il a deux étages) : 12 œufs 2 paquets de noisettes grillées entières Une dizaine de noix du Brésil 120 gr de sucre 1 verre de farine de sarrasin 250 gr de beurre ½ verre d’huile neutre 125 gr de miel 150 ml de crème liquide Cette recette ne nécessite pas forcément de grosses connaissances en cuisine par contre, il vous faudra y aller doucement, étape par étape sinon vous la raterez. Commençons donc par préchauffer le four à 220°. Dans une casserole, faites fondre le beurre avec l’huile tout doucement. Pendant ce temps, prenez les 12 œufs et séparez les blancs des jaunes. Dans un saladier, battez les blancs en neige jusqu'à ce qu’ils soient bien fermes. Concassez les noisettes et les noix du brésil dans un mortier (si vous n’en avez pas il existe une solution toute bête : mettez vos fruits secs dans un sachet que vous fermez bien après y avoir ôté un maximum d’air et écrasez le contenu du sachet avec une poêle. Et en plus ça défoule vous verrez !) Dans un saladier, battez les jaunes d’œufs avec le sucre afin de les faire blanchir, puis séparez le mélange en 2 parts égales (c’est là que ça va se compliquer donc on va parler du mélange a et du mélange b) Passez la farine de sarrasin au chinois, puis la mélanger au mélange a, une fois le beurre fondu, ajoutez-le. Une fois que c’est bien mélangé, ajoutez les blancs en neige petit à petit et tout en douceur pour ne pas réduire à néant vos blanc en neige (ils remplacent ici la levure), enfin ajoutez vos petits bouts de fruits secs, mélangez une dernière fois, puis divisez la pate dans deux moules de tailles différentes que vous aurez beurré et fariné (à la farine de sarrasin hein… On reste cohérent !) Puis enfournez à 200° pendant 15 minutes environ. Une fois cuit, sortez les du four et laissez les refroidir. Ajoutez le miel et la crème liquide dans le mélange b, le faire chauffer à la casserole tout en remuant pour le faire épaissir comme une crème pâtissière. Une fois de la consistance souhaitée, sortez-le du feu et laissez le refroidir. Tout doit être froid pour continuer la recette. Une fois les deux gâteaux et la crème froide, démoulez les gâteau, les couper en deux horizontalement, afin d’avoir 4 disques. Prenez le fond du plus grand gâteau, ajoutez une couche du mélange b, recouvrir par son « chapeau », mettre une autre couche du mélange b afin que ça serve de "colle" au gâteau plus petit que l’on va poser dessus. Mettre le bas du petit sur la « colle », le tartiner du reste de votre mélange b et enfin mettre le dernier morceau de gâteau. Tadam ! Vous avez un gâteau sans gluten délicieux et digeste… Je l’ai décoré à la pate à sucre car selon moi ça devait être un gâteau de fête, j’ai donc adopté le délire médiéval de mes amis et ai fait une déco noire et blanche. C’était mon premier essai avec la pâte à sucre et je n’en suis pas une grande fan mais c’était une expérience rigolote et je remercie beaucoup ceux qui m’ont aidé pour ce gâteau. Bon appétit

Publié dans Desserts, Sans-gluten

Partager cet article

Repost0

Salade de pommes de terre au citron confit

Publié le par Violette

Salade de pommes de terre au citron confit

L’été on adore passer du temps avec ses amis, c’est l’époque de l’année où on sort le plus possible, on organise des pique-niques et des barbecues, et parfois on organise ça le dimanche alors que nos placards sont vides ! Mais pas de panique mes amis, je vais vous souffler une petite recette originale et savoureuse qui enchantera vos amis.

Pour cette recette, vous aurez besoin de 500 gr de pomme de terre, que vous ferez cuire à la vapeur ou dans l’eau bouillante (préférez les pommes de terre à "chairs fermes", telles les Charlotte, Roseval, Ratte, Amandine, Franceline, Chérie, Pompadour, Belle de Fontenay..., ), vous les éplucherez ensuite une fois qu’elles auront refroidies, découpez les et réservez.

Dans un saladier, mettez 5 cuillères à soupe d’huile d’olive, 1 demi citron confit que vous aurez coupé en tout petits cubes, une dizaine d’olives noire coupées en tout petit morceaux, un demi bouquet de coriandre hachée fin, 1 cuillère à soupe de jus de citron, 1 cuillère à café de cumin en poudre, 1 point de couteau de piment de cayenne, deux cebettes coupées en rondelles fines, du poivre et du sel. Mélangez tout afin d’obtenir une sauce homogène, versez les pommes de terres dans le saladier et mélangez !

Bon appétit.

Publié dans Apéro-Buffet, Légumes

Partager cet article

Repost0

Sauté de porc à la provençale

Publié le par Violette

Sauté de porc à la provençale

En bonne provençale qui se respecte, j’aime les plats simples, qui ont un bon goût de légumes qui ont muri au soleil, et comme je suis tombée sur une promo sur le sauté de porc et bien voilà aujourd’hui ça sera sauté de porc à la provençale ! (Vous ne l’avez pas vu venir avouez !

Il vous faudra donc pour cette recette : 1 kg de sauté de porc, 3 poivrons (moi je prends les paquets de poivrons tricolore ça fait plus joli dans l’assiette mais 3 poivrons rouge ça marche aussi !) 1 grosse boite de tomate concassées, 2 oignons, 4 gousses d’ail, 1 cuillère à soupe de farine, un verre de vin blanc (25cl), du thym, du laurier, du romarin, de la sarriette, quelques olives vertes dénoyautées, sel, poivre et de l’huile d’olive ! Ça sent déjà la Provence vous ne trouvez pas ?

Commencez par faire sauter, dans de l’huile d’olive chaude, vos morceaux de porc, afin de leur donner une belle coloration dorée de chaque côté, puis saupoudrez les de farine, remuez bien et déglacez tout de suite au vin blanc.

Ajoutez l’ail et l’oignons émincés, une cuillère à soupe de chaque herbe aromatique (sarriette, thym, romarin) et deux feuilles de laurier.

Ajoutez ensuite les poivrons que vous aurez coupés en lanière ou en gros losanges, mélangez ! Ajoutez la grosse boite de tomates concassées, le sel, le poivre, mélangez doucement. Couvrez et laissez mijoter à feu doux 1h30 voir 2h.

Servez avec l’accompagnement de votre choix et quelques olives que vous aurez ajouté en fin de cuisson. Et voilà un bon petit plat pour vous régaler à pas cher ! Nous, on a adoré !

Bon appétit !

Publié dans Viandes

Partager cet article

Repost0

1 2 > >>