750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

12 résultats pour “ramen

Le ramen

Publié le par Violette

Le ramen

Et oui, me voilà enfin de retour après de long mois de repos forcé, tout d’abord je m’excuse de ma longue absence, encore une fois, mais ma santé étant ce qu’elle est et mon métier étant usant physiquement et mentalement j’ai du faire une pause et durant cette pause, nous sommes allé au Japon, plus précisément à Kyoto, Osaka et Nara et pour me faire pardonner, voici les quelques recettes que j’ai pu glaner au fil de mes pillages culinaires. Ceux qui me suivent sur Facebook, on pu voir que j’ai adopté durant mon séjour, un rythme alimentaire digne d’un hobbit, pour les non initiés je vous explique :
Un premier petit déjeuner vers 7h du matin, un second vers 9h, une collation à 11h, un déjeuner à 13h, un goûter à 16h, une collation à 19h et un diner à 23h, (et oui je suis revenue sans un gramme en plus, c’est dire la magie de la cuisine japonaise!)
Nous commencerons aujourd’hui par le plat préféré de mon cher et tendre: le Ramen.
Le ramen est un plat japonais constitué de nouilles de blé servies dans un bouillon et assorties de morceaux de viandes, d’algues, de pousses de bambou fermentées ou encore d’oignons verts. La pâte miso et la sauce soja assaisonnent cette perfection.
Ce sont les immigrants chinois qui importent le ramen au Japon à la fin du XIXéme siècle, les nouilles sont traditionnellement étirées à la main par le cuisinier d’où son nom provenant du chinois «la mian» qui signifie «nouilles tirées».
Le premier restaurant spécialisé dans la préparation du ramen a vraisemblablement ouvert en 1910 par un cuisinier chinois à Yokohama, le ramen s’est ensuite répandu dans tout le pays. En 1945, face à la pénurie de riz causé par la guerre, les USA inondent le pays de blé à bas prix, les japonais se tournent ainsi vers les ramens et leurs nouilles de blé. En 1958, Mamafuku Anda invente les nouilles instantanées, le ramen devient ainsi un symbole de la pop culture japonaise et en 1994 le musée du ramen ouvre à Yokohama.
Voilà pour le côté historique, les photos sont celle que j’ai prise dans les différents restaurants que nous avons visités durant notre séjour et maintenant à nos fourneaux mes amis!

 

Le ramen
Le ramen

Pour 4 personnes, il vous faudra:

Première étape: Le chashu, à savoir le «rôti» de porc braisé que l’on sert en tranches très fines dans le ramen

500 gr de poitrine de porc avec la peau
10 cl de sauce soja
10cl de saké
15cl d’eau
10 cl de mirin
50 gr de sucre
2 gousses d’ail
1 morceau de gingembre
1 petite échalote


Rouler la viande, côté peau vers l’extérieur, ficeler comme un rôti.
Dans une casserole, mettre le sucre, le mirin, le sake et l’eau. Ajouter le gingembre, l’échalote et l’ail taillés grossièrement. Faites chauffer le tout et porter à ébullition.
Dans un moule à cake, mettre la viande et recouvrir de sauce.
Enfourner à 130°, cuire 6h en retournant toutes les heures.
Laisser refroidir et réserver au frais au moins une demi journée, l’extraire de la graisse formée et le tailler en tranches très fines.

Deuxième étape: Le bouillon

1L5 d’eau
1kg d’os de porc
50 gr de gingembre frais haché
3 gousses d’ail pelées et écrasées
1 botte d’oignons verts
4 cuillères à soupes de sauce soja
2 cuillères à soupe de saké
1 cuillères à café de sel
1 cuillère à café d’huile de sésame
1 à 2 cuillères à soupe de miso (selon les goûts)

Dans une casserole, mettre l’eau, le gingembre, l’ail, les oignons verts et les os de porc, porter à ébullition, écumer les graisses et les impuretés qui remonteront à la surface, couvrir; et laisser cuire 2h à feu doux (écumer encore si nécessaire).
Laisser refroidir le bouillon, réserver au frais si vous désirer le dégraisser.
Filtrer le bouillon pour enlever  les garnitures aromatiques.
Remettre le bouillon dans la casserole, ajouter la sauce soja, la pâte miso, le saké, le sel et l’huile de sésame. Porter à ébullition, puis remettre à feu doux, le temps de préparer les garnitures et de cuire les nouilles

 

Le ramen
Le ramen

Troisième étape: les garnitures

4 œufs mollets
8 tranches de narutomaki (pâte de poisson décoré d’une spirale rose à l’intérieur) facultatif
Tranches de porc chashu
8 feuilles d’algues nori
40 gr de germes de soja blanchies
40 gr de pousses de bambous fermentées
250 gr de nouilles à ramen


Cuire les nouilles dans de l’eau bouillante selon les indications du paquet mais en enlevant 2 minutes, les essorer, les placer dans les bols, verser la soupe chaude par dessus, disposer les garnitures par dessus, et servir bien chaud, les nouilles finiront ainsi de cuire dans le bouillon sans devenir trop molles.
Bon appétit mes trésors
Itadakimasu!

Le ramen
Le ramen
Le ramen
Le ramen
Le ramen
Le ramen

Publié dans Porc, Soupes, oae

Partager cet article
Repost0

Mimosa revisité

Publié le par Violette

Mimosa revisité
Mimosa revisité

Pour les adeptes du Brunch, le mimosa est un cocktail incontournable, à base de champagne et de jus d’orange c’est le parfait breuvage pour bruncher entre amis, mais un matin , c’est la panique, plus une seule orange qui traine, et voici d’un de mes invités ramène cette providentielle brique de jus d’ananas, me voilà entrain de retravailler le classique avec les moyen du bord et nous avons adoré !

 

Pour 4 personnes, il vous faudra :

 

80 cl de jus d’ananas

40 cl de champagne

4 cl de vodka

Quelques baies de goji

Des fraises pour la décoration

 

Dans chaque verre, verser 20 cl de jus d’ananas, 10 cl de champagne, 1 cl de vodka, y glisser des baies de Goji et une fraise pour la décoration et voilà !

Bon appétit mes petits loups !!

 

la chanson du jour sera electro, idéale pour mettre en fond le temps de préparer les cocktails!

Mimosa revisité
Mimosa revisité

Publié dans Cocktails, Fruits

Partager cet article
Repost0

Hasselback potatoes

Publié le par Violette

Hasselback potatoes

Ceux d'entre vous qui me connaissaient déjà en 2009, savent combien j'ai adoré mon voyage en Suède, j'y reztournerais un jour car je suis littéralement tombée amoureuse de Stockholm (et de ses habitants), je n'ai pourtant pas ramené grand chose de là bas mis à part de merveilleux souvenirs de vacances entre amis et aussi une recette de pommes de terre, que je fais toujours régulièrement car elle est fabuleuse! Pour deux, il vous faudra: quelques pommes de terre (tout dépends de votre apétit et de leur tailles) 2 cuillères à soupe d'huile d'olive sel poivre origan Laver les pommes de terre avec une brosse (genre brosse à ongle), vérifier bien qu'il ne reste pas de terre car nous n'allons pas les éplucher, ensuite vient la partie un peu technique, il va falloir couper les pommes de terre en fine lamelles mais jamais jusqu'au bout afin qu'elles ne se détachent pas et s'ouvrent un peu comme un éventail, pour se faire, il y a une technique tout simple, vous prenez deux baguettes en bois, que vous posez de chaque coté de votre pomme de terre, ainsi vous ne pourrez pas aller jusqu'à la planche avec votre couteau puisque les baguette empêcheront de descendre jusqu'au bout. Une fois qu'elles sont toutes coupées, arroser les d'huile d'olive, saler, poivrer, saupoudrer d'origan. Cuire environ 40 minutes à 220° au four, arroser vos pommes de terres régulièrement avec l'huile du fond du plat, vous aurez des pommes de terres magnifiques, croustillantes et fondantes! C'est pas merveilleux? Bon appétit!

Hasselback potatoesHasselback potatoes

Publié dans Légumes

Partager cet article
Repost0

Tartare de tomates aux épices grecques

Publié le par Violette

Tartare de tomates aux épices grecques

Oui, je sais, c’est une entrée super facile me direz vous, mais elle est tout simplement super efficace, et vous pouvez vous en servir comme salsa ultra fraîche à l’apéro, j’ai fait cette recette car une collègue a eu la gentillesse de me ramener de l’huile d’olive de Crète ainsi que des épices à Tatziki !

J'ai tardé à les utiliser mais me voici avec une recette super simple pour profiter de tout les arômes des produits que j’avais, à savoir de belles tomates du jardin de mon père (sûrement les dernières) et de délicieuses épices et une huile parfumée !

Pour 4 personnes, il vous faudra :

8 tomates mondées (épluchées)

4 cuillères à soupe d’huile d’olive grecque

1 cuillère à soupe de jus de citron

1 échalote ciselée

1 cuillère à soupe d’épices à Tatziki

Sel

Poivre

Couper les tomates en deux, les épépiner, puis les couper en fine brunoise (de tout petits cubes), y mêler, les épices, le sel, le poivre, l’huile, l'échalote et le citron, mélanger, goûter, rectifier l’assaisonnement à votre goût.

Servir bien frais avec une salade, ou avec de grandes tranches de pains grillées à l’huile d’olive.

Bon appétit mes trésors !

Une grand classique qui m’a aidé pendant de nombreux cours de phonétique anglaise quand j’étais à la fac : une chanson nostalgie aujourd’hui !

Tartare de tomates aux épices grecques
Partager cet article
Repost0

Wok de Dinde aux ciboules chinoises

Publié le par Violette

Wok de Dinde aux ciboules chinoises

Cette semaine, je suis allée à Paris Store, un supermarché asiatique, et bien sur comme d'habitude j'ai violé ma carte bleu, en effet là bas je suis comme un enfant dans un magasin de jouet, j'ai envie de tout avoir et de tout acheter! Et me voilà devant le rayon des plantes aromatiques fraîches, et là PAF une herbe que je n'avais jamais goûtée! Ni une, ni deux, j'en prends un paquet que je ramène précieusement à la maison, après quelques recherches, me voilà inspirée et je vous dévoile à présent ce que mon petit jeu de l'apprenti chimiste à donné : Pour deux, il vous faudra 300 gr d'escalopes de dinde découpé en lamelles 10 tiges de ciboule chinoise ( Allium tuberosum) 1 carotte 5 grains de poivre noir 1 cuillère à soupe d'huile de sésame noir 3 cuillères à soupe de coriandre ( persil chinois) Marinade 1 cuillère à soupe de sauce de soja 1 cuillère à soupe d’huile de sésame 1 cuillère à café de maïzena ( fécule de maïs) 1 cuillère à soupe de sauce d'huitre 1 cuillère à café de sauce siracha Dans un sac congélation, mettre la dinde coupée en lamelles et tout les ingrédients de la marinade (mélanger d'abord tout les ingrédients de la marinade pour éviter les grumeaux). Laisser mariner 1h à 12h au frigo (vous pouvez mettre à mariner la veille pour le lendemain). Couper les ciboules en tronçons de 3 ou 4cms de long en prenant soin d'ôter les extrémités abîmées. Eplucher les carottes et les découper ( j'ai personnellement choisi de les couper en faisant des copeaux à l'épluche légume). Prendre un wok et faire chauffer une cuillère à soupe d'huile dedans, y jeter les ciboules, les carottes et les grains de poivre, cuire pendant une minute ou deux en remuant. Retirer du feu, transvaser dans un récipoent et réserver. Mettre la viande dans le wok et la faire dorer de tout les côtés (2 à 4 minutes selon l'épaisseur des lamelles de dinde). Rajouter 2 cuillères à soupe de coriandre hachée et l'huile de sésame noir, une fois cuit, sortir du feu et rajoute le mélange ciboule, carotte et poivre, saupoudrer de la dernière cuillère de coriandre et servir avec du riz. Bon appétit!

Wok de Dinde aux ciboules chinoises

Publié dans Volailles

Partager cet article
Repost0

Ragoût de poulet au curry

Publié le par Violette

Ragoût de poulet au curry

J’ai ramené de mon voyage en inde tout un tas de saveurs que je n'ai jamais pu oublier, et ça me fait plaisir parfois d'essayer de recréer ce mélange subtil d'épices qui m'ont tant plu sur place (et parfois tant déplu à mon système digestif), voilà donc un petit ragoût qui se fait tout seul! Vous mettez tout dans la casserole au fur et à mesure et ça se fait tout seul! Et en plus vous n'aurez besoin que d'un seul récipient! Pratique non?

Pour deux personnes, il vous faudra:

2 cuisses de poulet

4 cuillères à soupe de curry

1 grosse boite de lait de coco

1 bonne pincée de graines de cumin

1 bâton de citronnelle

2 oignons

2 carottes

1 petite courgette

1 poignée de pois cassés

1 poignée de riz thaï

huile

eau

poivre et sel

coriandre

Dans une cocotte (ou une marmite, ou une grosse casserole), mettre un filet d'huile, y jeter les graines de cumin et le curry, bien mélanger puis mettre le poulet a dorer ainsi que les oignons en fines lamelles, faire revenir le tout jusqu'à ce que les oignons soient bien tendres, ajouter la courgettes en rondelle, les pois cassés et les carottes en morceaux, bien mélanger, ajouter le lait de coco et la même quantité d'eau, ajouter le bâton de citronnelle écrasé, saler, poivrer, couvrir et laisser mijoter une heure à feu très doux en remuant de temps en temps, au bout d'une heure, ajouter le riz en pluie , mélanger, ajouter un peu d'eau si besoin, couvrir et laisser cuirer 10 à 20 minutes selon le temps de cuisson du riz, lorsqu'il est cuit, servir bien chaud avec de la coriandre fraiche ciselée au dessus!

Bon appétit!

Publié dans Volailles

Partager cet article
Repost0

Frittata courgettes et tomates

Publié le par Violette

Frittata courgettes et tomates

La frittata est un plat traditionnel de la cuisine italienne, elle est souvent apparentée à notre omelette, mais contrairement à l'omelette, la frittata se fait en deux étapes d'abord à la poêle puis nous finissons la cuisson au four, et au lieu d'être servie pliée elle est en général servie à plat avec sa garniture sur le dessus, contrairement à d'habitude ce n'est pas un souvenir que j'ai ramené de mes vacances d'enfance vu que mon père n'était franchement un grand fan de ça mais plutôt une inspiration d'une recette traditionnelle la frittata di cipolle, une frittata aux oignons et au fromage un plat populaire au siècle dernier auprès des travailleurs car c'était un plat peu couteux.


Pour 4 personnes il vous faudra:


6 oeufs
1 courgette
2 tomates
3 oignons blancs
huile d'olive
sel
poivre
10 cl de lait
3 cuillères à soupe de basilic haché




Préchauffer le four à 180°.
Dans une poêle un peu profonde et qui passe au four, mettre un fond d'huile d'olive, faire revenir les oignons blancs coupés en fine lamelles, les faire bien dorés, pendant ce temps laver la courgette et les tomates, les couper en fines lamelles, Dans un saladier, mettre les oeufs, le lait, le sel et le poivre, bien mélanger afin d'avoir un mélange homogène, ajouter le basilic haché à l'appareil et réserver. Quand les oignons sont dorés, ajouter les courgettes, les faire revenir 5 minutes, aplatir le mélange dans le fond de la poêle puis ajouter le mélange oeufs/lait/basilic, mettre les rondelles par dessus. Laisser le dessous de l'omelette cuire une bonne minute, puis enfourner le tout jusqu'à ce que le dessus soit cuit (ça cela dépendra de la profondeur et de la taille de votre poêle, plus elle sera petite et profonde, plus elle sera longue à cuire). Servir chaud ou tiède accompagné d'une salade verte.
Bon appétit!

Publié dans Végétarien, Légumes

Partager cet article
Repost0

Gua bao au porc Chashu

Publié le par Violette

Gua bao au porc Chashu

Je vous vois tous vous demander de quel plat je parle encore, je suis sûre que vous êtes un peu perdu si vous n'êtes jamais allé à Taïwan, un Gua bao est tout simplement leur version du sandwich, un pain vapeur fondant et chaud, une garniture fraîche et croquante, ainsi que du porc riche et croustillant, bref un vrai petit coin de paradis, bien que je vous présente aujourd'hui une version japonisée du Gua Bao, avec du porc Chashu (poitrine de porc braisée et roulée taillée en fines tranches pour garnir les ramens), le gua bao se décline avec toutes les garnitures qu'il vous convient, le pain étant vegan on peut même en faire un délicieux plat veggie! N'hésitez pas à expérimenter, à vous amuser!

Gua bao au porc Chashu

Pour 3 personnes, il vous faudra:

 

  • Pour le pain:

300 gr de farine

3 gr de levure fraîche

3 gr de baking powder

35 gr de sucre

sel

17 cl eau tiède

  • Pour la garniture:

6 tranches de porc chashu

mayonnaise

mâche

huile sésame

Gua bao au porc Chashu
Gua bao au porc Chashu

dans un saladier, mettre tout les ingrédients secs, ajouter l'eau petit à petit jusqu'à obtenir 1 pâte homogène et pas trop molle, couvrir avec un torchon humide, laisser pousser au chaud (30 à 40°) pendant une heure.

Huiler vos mains et le plan de travail avec de l'huile de sésame. Diviser la pâte en 6 pâtons, former 6 ovales, s'assurer que les extrémités sont huilées, les plier en deux. Laisser pousser 10 minutes de plus!

Tailler six morceaux de papier sulfurisé de la taille des pains et les enrouler dedans comme pour emballer un sandwich.

Cuire les pains 3 par 3 à la vapeur pendant 12 minutes.

Pendant ce temps, réchauffer le porc, nettoyer votre mâche et préparer votre mayonnaise.

Quand les pains sont cuits, les laisser reposer 5 à 10 minutes sur une grille puis les garnir avec le porc, la mâche et la mayonnaise, servir bien tiède et déguster avec une bonne bière bien fraîche ou un jus de fruit!

Bon appétit mes canards en sucre!

Gua bao au porc Chashu

Publié dans Porc, Apéro-Buffet, Sandwich

Partager cet article
Repost0

Samossas au boeuf

Publié le par Violette

Samossas au boeuf
Samossas au boeuf

J'ai ramené peu de choses d'Inde, mais quelques détails m'avaient marqué: ils ne mangent que peu de viandes (ni boeuf, ni porc là où je suis allée), c'est un peuple très chaleureux et leur cuisine est sublime, j'aimerai pouvoir vous dire que cette recette est revenue avec moi de mon voyage mais c'est malheureusement une création personnelle! Mais bon, je pense que tout mes potes présent le 31, peuvent vous certifier que c'est une recette à refaire! Pour 4, il vous faudra : Pour la pâte: 250 gr de farine 1/2 cuillère à café de sel 1/2 cuillère à café de poivre 1 cuillère à café rase de curcuma 1 cuillère à soupe d'huile végétale 10 cl d'eau tiède Pour la farce: 200 gr de boeuf haché 1 oignon 1 bouquet de coriandre 1 gousse d'ail 1 poignée de petit pois une dizaine de tomates cerises en rondelles 1/2 cuillère à soupe de jus de citron 1/2 cuillère à café de cumin moulu 1/2 cuillère à café de paprika 1/2 cuillère à café de sel 1/2 cuillère à café de poivre 1 cuillère à soupe de garam massala ( mélange d'épices torréfiées : cannelle, coriandre, cumin, fénugrec, graines de moutarde, feuilles de caloupilé, clous de girofles et curcuma) 1/2 cuillère à café de coriandre en poudre huile d'olive Dans un saladier, mettre la farine, les épices (pour la pâte) et l'huile, mélanger, ajouter l'eau tiède petit a petit en pétrissant bien entre chaque ajout d'eau . Malaxer jusqu'à l'obtention d'une pate soupl,e jaune et qui ne colle pas au bol, il faut bien la pétrir pour que la couleur soit homogène, la laisser reposer au moins une heure. Dans un wok, mettre un peu d'huile d'olive, ajouter l'oignon haché et le faire revenir, quand l'oignon commence a être bien coloré, ajouter la viande, l'ail haché et les épices en poudre, mélanger, ajouter les rondelles de tomates cerises , faire mijoter un peu à feu doux, le temps de faire partir le surplus d'eau. Ajouter les petits pois et la coriandre hachée. Mélanger. Eteindre le feu et ajouter le jus de citron. Mélanger. Etaler la pâte afin qu'elle soit la plus fine possible tout en pouvant supporter le poids de la farce, découper des carrés ou des ronds avec des emportes pièces, un couteau ou un verre. déposer une cuillère à soupe de farce au millieu de chaque découpe et refermer en soudant bien avec les doigts, bon soyons francs les premiers essais sont souvent très moche, mais au moins les gens sauront que vous les avez fait maison, donc l'un dans l'autre ça n'est pas plus mal. Une fois tout vos samossas prêt, les mettre sur une plaque à four recouverte de papier cuisson et les cuire entre 5 à 10 mns à 180°. C'est à vous de voir quelle cuisson vous convient! Bon appétit! Encore une fois, les photos ont été prises par Djaevan et elles sont sublimes (je suis jalouse!).

Samossas au boeuf

Publié dans Viandes, Apéro-Buffet

Partager cet article
Repost0

Cake féta et chorizzo

Publié le par Violette

Cake féta et chorizzo

Comme j'aime faire ma je-sais-tout, aujourd'hui je ne vais pas vous parler de moi mais d'un de mes ingrédient, et ça nous permettra à tous de dormir moins c**, moi, pour avoir fait des recherches, et vous, pour avoir subi mes explications! Alors la féta est un fromage grec, jusque là tout va bien, il est intéressant de savoir qu'on trouve des références au fromage grec, dans les œuvres de l’antiquité , on trouve de nombreuses références à un fromage, comme dans le chant IX de l'Odyssée. "Le cyclope Polyphème passe même pour être un des premiers producteurs de fromage. "Après avoir trait ses brebis, il mit le lait dans une outre en peau d’animal et réalisa quelques jours plus tard, que le lait était devenu une masse solide, savoureuse et préservable." Cependant, il est impossible de savoir avec précision à quel type de production il est fait référence ici" (wikipédia), la féta est traditionnellement du lait de brebis ou de chèvre, c'est un fromage caillé et mis en saumure une technique que dont on trouve des traces depuis l'époque byzantine, bref autant vous dire qu'on l'a cajolé cette création là! Et pour cause, c'est un fromage savoureux qui met du temps à se faire en effet on nous dit sur Wikipédia que : " le lait est salé et le producteur de fromage provoque sa coagulation en ajoutant des cultures acides. Le lait caillé est ensuite coupé en morceaux, sous forme de cubes de 1 à 2 cm, puis égoutté dans un tissu et mis en fontage pour 24 heures. Le fromage, façonné en morceaux rectangulaires pesant 1 à 2 kilogrammes, est ensuite placé en tonneaux de bois ou de plastique de 25 à 50 kg dans lesquels est ajoutée la saumure (généralement à une teneur de 3 à 8 %). Cette première étape de maturation s’effectue à une température ambiante de 16-18 °C et dure 10 à 15 jours. Une deuxième étape de maturation a ensuite lieu pendant au moins deux mois, à une température de 2 à 4 °". Elle se prépare aussi bien en salade que cuite ce qui me ramène donc à ma recette : Pour un cake, il vous faudra: un demi chorizo coupé en dès une quinzaine de cube de féta 1 cuillère à café d'origan sec 3 oeufs 100 gr de farine (n'importe quel type) 10 cl de lait 4 cuillères à soupe d'huile d'olive 160 gr de fromage rapé 1 sachet de levure chimique poivre Préchauffer le four à 180°. Dans un saladier, battre les oeufs avec le lait, la farine, l'huile d'olive, la levure, l'origan et le poivre pour obtenir un appareil homogène, ajouter les cubes de chorizo, la féta et le fromage rapé, bien mélanger. Prendre un moule à cake et en huiler les parois avec un peu d'huile d'olive, étaler à la main sur tout l'intérieur. Verser la pâte dans le moule et enfourner entre 30 à 40 minutes (le dessus doit être bien doré et lorsque vous plantez un couteau dedans il doit ressortir propre). Servir chaud ou tiède, avec une salade verte ou à l'apéro! Vous pouvez faire des cakes salés à n'importe quoi avec cette base, il vous suffit de remplacer le chorizzo, l'origan et la féta par les ingrédients de votre choix, vous pouvez essayer tout ce qu'il vous plaira! Bon appétit!

Cake féta et chorizzo

Publié dans Apéro-Buffet

Partager cet article
Repost0

1 2 > >>