750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

11 articles avec entrees

Friand Mozarella menthe, salade de légumes verts croquants et effeuillée de mortadelle

Publié le par Violette

Friand Mozarella menthe, salade de légumes verts croquants et effeuillée de mortadelle

Ah c’est enfin le printemps, les légumes commencent à regarnir les étals, et bien entendu je n’ai pas pu m’empêcher de sauter sur l’occasion, et en faire une petite entrée sympa et très fraîche,  pour un repas tout douceur !

 

Pour 2 personnes, il vous faudra :

2 tranches de mortadelle

1 pâte feuilletée

2 cuillères à soupe de brousse

10 feuilles de menthe

1 jaune d’œuf

1 grosse poignée de petit pois frais

1 dizaine de haricots verts

Quelques pois mange tout

Huile d’olive

Sel

Poivre

 

 

Préchauffer le four à 220°.

Couper la la pâte feuilletée en 8 carrés de la même taille.

Mettre du jaune d’œuf le long des bords des carrés, étaler une demi cuillère à soupe de brousse sur 4 carrés, poivrer, et mettre quelques feuilles de menthe hachées.  Poser un autre carré de pâtes sur le second, bien fermer les bords pour former 4 friands. Les poser sur une plaque à four protégée par une feuille de papier sulfurisé, les badigeonner de jaune d'oeuf, cuire 20 minutes.

Mettre une casserole d’eau à bouillir, plonger les légumes vertes dans l’eau bouillantes et laisser cuire deux à trois minutes selon vos goûts, les plonger dans l’eau glacée pour arrêter la cuisson et les égoutter, assaisonner avec du sel, du poivre, de la menthe hachée et de l’huile d’olive.

Dresser dans une assiette avec un friand, une bonne portion de salade de légumes verts, quelques rubans de mortadelle et le second friand.

La mortadelle peut être remplacer par du lard grillé ou même être supprimée.

Bon appétit mes chéris !!

 

Pour la chanson du jour, je vous présente Mort'Adele

Friand Mozarella menthe, salade de légumes verts croquants et effeuillée de mortadelle
Friand Mozarella menthe, salade de légumes verts croquants et effeuillée de mortadelle

Partager cet article

Repost0

Petits maquereaux en escabèche

Publié le par Violette

Petits maquereaux en escabèche
Petits maquereaux en escabèche

J’en vois déjà au fond qui font la grimace, mais le maquereau est un poisson d’eau de mer de la famille des Scombidés, la saison est de mars à mai et on en trouve en méditerranée, il est peu onéreux, très nutritif et cette recette se garde quelques jours au frais sans problème. C’est un poisson riche en oméga, en vitamine D, en vitamine B, en fer, en iode, en sélénium et en protéines. Alors qu’attendez vous?

Pour 4 personnes, il vous faudra:

1,2 kg de maquereaux
1 kg de gros sel
6 échalotes
2 gousses d’ail
50 cl de vin blanc
10 cl de vinaigre de vin blanc
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 bouquet garni
2 carottes


Couper les têtes, vider les maquereaux et lever les filets  comme indiqué ici.
Mettre les filets, dans un plat creux, les disposer de manière à reconstituer leur corps et qu’un filet soit peau côté plat et l’autre filet, peau vers le haut.
Couvrir de gros sel et laisser reposer 2h au frais
Au bout de deux heures, sortir les maquereaux du sel et les rincer à l’eau froide, les éponger avec du papier absorbant et les disposer dans un plat creux propre.
Chauffer l’huile d’olive dans une casserole, faire revenir les échalotes et l’ail émincé pendant quelques minutes, déglacer au vin blanc, ajouter le vinaigre et le bouquet garni, chauffer jusqu’à ébullition.
Verser la marinade chaude sur les maquereaux tout doucement, laisser refroidir puis réserver au frais jusqu’au lendemain.
Servir les maquereaux égouttés avec une salade assaisonnée avec une vinaigrette moutardée ou simplement avec des tranches de pain de campagne à l’huile d’olive.
Bon appétit mes petits monstres!

La chanson du jour sera politique pour une fois.

Publié dans Poissons, Entrées

Partager cet article

Repost0

Burratina à la gremolata, salade de roquette et pignons

Publié le par Violette

Burratina à la gremolata, salade de roquette et pignons
Burratina à la gremolata, salade de roquette et pignons

Oh, il fait tellement bon depuis quelques jours que je n’ai pas hésité longtemps avant de vous proposer cette recette qui sent bon le printemps et les beaux jours,  mais avant de nous mettre aux fourneaux je vais prendre quelques instants pour vous parler des burratinas... Qu’est ce donc me direz vous? Des petites burratas vous répondrais je, et nous voilà fort peu avancés, donc la burrata est un fromage au coeur onctueux fait traditionnellement à partir de lait de bufflone (on peut en trouver moins chers au lait de vache dans certains supermarchés), la burrata aurait été inventé par un fromager de la région des Pouilles, qui, lassé de jeter les mozzarella de la veille, aurait songé à les recycler en les fourrant de crème et de mozzarella effilochée, créant ce délice de fraîcheur qui ravit nos papilles.
Et qu’est ce la gremolata? Un condiment à base de zestes de citron, d’orange, de menthe et de persil que l’on mélange habituellement à la sauce d’un Osso Bucco, ici j’ai supprimé l’orange car mon compagnon n’est pas fan, mais nous avons eu un repas délicieux, parfumé et rapide en deux temps trois mouvements!

Pour 4 personnes, il vous faudra:

4 burratinas
400 gr de roquette
40 gr de pignons
1/2 botte de persil
1/2 botte de menthe
les zestes de deux citrons non traités
2 gousses d’ail
10 cl d’huile d’olive
sel
poivre


Hacher persil, menthe et ail, mettre dans un bol, ajouter les zestes de citrons, l’huile d’olive, le sel et le poivre, mélanger.
Dans une assiette mettre un lit de roquette, mettre la burratina, napper de gremolata, parsemer de pignons et servir frais.
Une recette fraiche et rapide, parfaite pour un déjeuner au soleil.
Bon appétit mes chéris!

 

La chanson du jour sera parfaite pour un jour ensoleillé!

Partager cet article

Repost0

Tatin d'échalotes confites au vinaigre basalmique

Publié le par Violette

Tatin d'échalotes confites au vinaigre basalmique

Et recoucou les amis, je sais j’ai une semaine de retard mais vous commencez à me connaître maintenant, je suis toujours débordée et je n’ose même pas imaginer ce que ça sera cet été! Mais la bonne nouvelle c’est que j’ai beaucoup beaucoup de recettes en retard à vous partager et vous aurez une petite surprise le mois prochain, ma vie en cuisine est passionnante mais demande aussi beaucoup de sacrifices, ce qui explique mes nombreuses coupures, mais avec l’expérience vient la vitesse et je vais avoir plus de temps à vous consacrer d’ici peu.
Mais revenons à ce qui nous intéresse: La recette du jour!

Pour 4 personnes, il vous faudra:

1 pâte feuilletée pur beurre
750 gr d’échalotes entières
1 et 1/2 cuillère à soupe de cassonade
2 cuillères à soupe de vinaigre basalmique
20 gr de beurre
huile d’olive
sel
poivre
une pincée d’herbes de Provence


Peler vos échalotes, si elles sont grosses, les tailler en deux dans le sens de la longueur. Réserver.
Dans une casserole, mettre le beurre et l’huile, laisser fondre, puis ajouter les échalotes, laisser cuire environ dix minutes sur feu moyen, en remuant souvent, retirer les échalotes du feu, les transvaser dans un récipient, réserver.
Remettre la casserole sur un feu doux, mettre la cassonade et une cuillère à soupe d’eau, laisser cuire jusqu’à l’obtention d’un caramel, déglacer avec le vinaigre basalmique puis remettre les échalotes dans la casserole.
Saler, poivrer, ajouter les herbes de Provence et laisser cuire à feu moyen environ 5 minutes en remuant régulièrement.
Ajouter un verre d’eau, couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant environ un demi heure.
Mélanger, laisser cuire encore 30 minutes sans couvercle pour que le jus réduise.
Préchauffer le four à 200°.
Une fois les échalotes cuites, rectifier l’assaisonnement, les verser dans un moule à tarte.
Dérouler la pâte au dessus des échalotes, en prenant soin de bien rentrer les bords de la tarte (afin que lorsque l’on démoulera la tarte les bords retiennent bien les échalotes et le jus), Enfourner 25 à 30 minutes.
A déguster chaude ou tiède avec une salade accompagnée d’une vinaigrette bien moutardée c’est un simple délice.
Bon appétit mes loukoums!

 

 

La chanson du jour sera aussi douce que ce plat!

Partager cet article

Repost0

Salade de la mer, sauce moutarde à l'ancienne et citron

Publié le par Violette

Salade de la mer, sauce moutarde à l'ancienne et citron
Salade de la mer, sauce moutarde à l'ancienne et citron

Cette semaine voici un des exemples du saumon gravlax que je vous ai promis il y a trois semaines, c’est une salade que j’ai servi en entrée le 25 décembre, simple mais efficace!

Pour 4 personnes, il vous faudra:

200 gr de mesclun
16 Coquilles St Jacques
16 crevettes roses
4 tranches de saumon gravlax
une noisette de beurre
sel
poivre

Pour la vinaigrette, il vous faudra:

1/2 gousse d’ail hachée
1 cuillère à soupe de miel
1 cuillère à soupe de moutarde à l’ancienne
2 cuillères à soupe de jus de citron
5 cuillères à soupe d’huile d’olive
sel
poivre


Commencer par réaliser la vinaigrette, mélanger tout les ingrédients ensemble.
Faire chauffer une poêle, y mettre le beurre, marquer les st jacques de chaque côté, on ne veut pas une cuisson complète, la st jacques doit rester crue à l’intérieur, saler et poivrer.
Tailler le saumon en bandelettes.
Dans une assiette, étaler la salade, poser les st jacques, les crevettes et le saumon sur l’assiette.
Assaisonner avec la vinaigrette.
Bon appétit mes loukoums!

 

La chanson du jour est vraiment du n'importe quoi xD!

 

Salade de la mer, sauce moutarde à l'ancienne et citron

Publié dans Poissons, Entrées, Salade

Partager cet article

Repost0

Les oeufs mimosas

Publié le par Violette

Les oeufs mimosas

Pâques arrive à grand pas et quoi de plus traditionnel que les œufs mimosa? Pourtant on retrouve des traces de recette d’œufs écalés et garnis de sauces depuis la Rome Antique, et l’œuf garnit de condiments et de son propre jaune fera sa première apparition au Moyen-Âge dans un livre de recette Andalou.
Aujourd'hui, je vous donnerais deux versions, la traditionnelle que tout le monde connaît et la version provençale typique de ma région. Il existe bien évidement des dizaines de variantes au grès des envies et des humeurs de la personne qui cuisine mais commençons par les basiques, vous serez toujours à temps de créer votre propre variante quand l'envie vous en prendra.


Les œufs mimosa traditionnels:
Pour 4 personnes, il vous faudra:

6 œufs
35 gr de mayonnaise
4 pincées de sel
2 pincées de poivre
un peu de gros sel

 


Mettre une grande casserole d'eau à chauffer avec le gros sel, quand l'eau bout, y plonger les œufs et les laisser cuire dix minutes.
Pendant ce temps, préparer un saladier avec de l'eau bien froide et des glaçons.
Dans un bol, mettre la mayonnaise, le sel et le poivre, mélanger et réserver au frais.
Une fois les œufs cuits, les plonger dans votre saladier d'eau glacé pour en stopper la cuisson. Les y laisser le temps de les refroidir complétement.
Écaler les œufs, les couper en deux, réserver les demi blanc dans une assiette au frais.
Diviser les jaunes en deux parties, une partie que vous écraserez à la fourchette dans la mayonnaise, mélanger bien, réserver au frais.
Mettre les jaunes restant dans un chinois, un tamis ou une passoire fine, avec une cuillère bien les écraser afin d'obtenir une jolie poudre de jaune d’œuf régulière.
Sortir les blancs d’œufs, les garnir de mayonnaise épaissie au jaune d’œuf, et parsemer la poudre de jaune d’œuf par dessus pour donner cet aspect pelucheux des fleurs de mimosa.
Servir bien frais avec une salade verte.

 

Pour les œufs mimosa à la provençale:
Pour 4 personnes, il vous faudra:

6 œufs
35 gr de mayonnaise
4 pincée de sel
2 pincée de poivre
15 gr de câpres hachées
6 filets d'anchois à l'huile hachés
une pointe de piment d’Espelette
15 gr d'olives noires hachées


Le concept est basiquement le même sauf que vous rajouterez les câpres, les anchois, le piment et les olives noire à votre mayonnaise avant de les garnir.


Bon appétit mes lapins en sucre!


La chanson du jour.

 

Partager cet article

Repost0

Tataki de thon mi cuit en croûte de sésame et légumes croquants

Publié le par Violette

Tataki de thon mi cuit en croûte de sésame et légumes croquants

Tataki... Que se cache derrière ce  terme barbare? Aussi appelé tosa-mi, c'est tout simplement une technique japonaise de préparation de la viande ou du poisson. Selon la légende, c'est un samourai du nom de Sakamoto Ryoma au XIXéme siècle qui aurait appris cette technique auprès des portugais jésuites vivant à Nagasaki.
Une autre théorie, parle d'un seigneur de la région de Kôchi, Yamauchi Kazutoyo, qui aurait interdit la consommation de bonite crue pour des raisons d'hygiène au début du XVIIème, Il aurait ordonné de la griller mais le peuple trop habitué au poisson cru aurait choisi de faire un compromis grâce à la mi cuisson.

L'inspiration est venue d'une entrée servie au Bistrot des Dames, 3' places aux Huiles à Marseille! Une pure merveille!
Même trêve de blablas mes amis et mettons nous aux fourneaux!

 

Pour 4 personnes, il vous faudra:

800 gr de thon ou de bonite
1 cuillère à soupe de sauce soja
1 cuillère à soupe d'huile de sésame grillé
1 cuillère à café de jus de citron vert
2 cuillère à soupe de graines de sésame torréfiées
1/2 cuillère à café de gingembre frais rapé
sel
poivre
wasabi


Pour les légumes croquants:

1 courgette en julienne
2 carottes en julienne
des pousses de salade
2 cuillère à soupe de sauce soja
1 cuillère à soupe d'huile de sésame grillé
1 gousse d'ail hachée
le jus d'un demi citron


Ecorcher les morceaux de thon et couper en pavés.
Préparer la marinade en mélangeant la sauce soja, l'huile de sésame, le jus de citron vert, le gingembre et une pointe de wasabi, bien mélanger.
Faire mariner le poisson une demi heure dans ce mélange. Puis le rouler dans les graines de sésames torréfiées.
Dans une poêle, faire chauffer un peu d'huile neutre, lorsque la poêle est bien chaude, y déposer vos pavés, bien saisir le premier côté pendant une bonne minute, faire chaque côté l'un après l'autre. Sortir du feu et réserver. Verser le reste de la marinade dans la poêle et laisser réduire pour obtenir une sauce un peu sirupeuse.
Dans un saladier, mélanger la sauce soja, l'huile de sésame, le jus de citron et l'ail afin de faire une vinaigrette, y mettre vos légumes et la salade. Mélanger
Servir le thon débité en tranche d'un centimètre d'épaisseur sur un lit de cette salade, verser un peux de sauce réduite sur le tout.
Bon appétit mes chéris!

La chanson du jour.

Tataki de thon mi cuit en croûte de sésame et légumes croquants

Publié dans Poissons, Légumes, Entrées

Partager cet article

Repost0

Tortilla de pommes de terre

Publié le par Violette

Tortilla de pommes de terre

Nous avons tous des oeufs au frigo et des pommes de terre qui trainent dans un placard... Et ça peut nous sauver la vie quand les potes débarquent sans crier gare pour l'apéro! Surtout quand c'est la fin du mois si vous voyez ce que je veux dire... Mais comme la plupart du temps les gens pensent que les tortillas sont compliqués à faire... Ce qui n'est pas du tout le cas.... Il faut juste prendre le coup de main! Il existe deux techniques de cuisson soit la technique du retournement, soit finir la cuisson au four, à condition bien sûr de posséder une poèle qui va au four et bien sûr dans ma cuisine grande comme un mouchoir de poche ça n'est pas le cas, (et oui je vous fais rêver avec le minimum syndical d'ustensiles en vrai!).

Pour 4 personnes, il vous faudra:

8 pommes de terre
2 oignons
12 oeufs
1 pincée de piment d'espelette
2 cuillère à soupe de crème fraiche
1 botte de ciboulette
2 belles noisettes de beurre
sel
poivre


Eplucher et couper les pommes de terre en rondelles le plus fin possible, (perso je le fais à la mandoline mais c'est un choix personnel), peler et émincer l'oignon, faites fondres le beurre dans une poêle assez grande avec des rebords haut, y jeter l'oignon et le faire revenir à feu vif afin de le colorer et de le caraméliser, ajouter ensuite les pommes de terre, cuire une dizaine de minutes en remuant bien. une fois les pommes de terre bien dorées, laisser cuire à feu doux encore quelques minutes.
Dans un saladier, battre les oeufs, saler, poivrer, ajouter le piment, la crème et les herbes ciselées, bien mélanger et verser sur les pommes de terre. Laisser cuire doucement quelques minutes, en soulevant régulièrement pour que les oeufs cuisent bien, une fois le fond bien cuit, mettre une assiette au dessus de la poèle, retourner, puis faire glisser le tout de nouveau dans la poêle pour cuire le second côté, laisser la tortilla dorer tranquillement, servir chaud, tiède ou froid, avec une salade ou taillée en bouchée.
Bon appétit mes gourmands!

La chanson du jour

Partager cet article

Repost0

Carpaccio de champignon de Paris

Publié le par Violette

Carpaccio de champignon de Paris

Lors de notre retour du festival, Laura (une de mes amies les plus proches), notre covoiturant (coucou Kevin) et moi avons eu un débat sur les champignons et surtout sur nos façons préférées de les déguster. Et étonnamment nous sommes tous tombés d'accord sur le carpaccio de champignon de Paris, une recette peu coûteuse, maigre et douce.... Un vrai plaisir pour les petites bourses et les gourmands un peu feignant.

Pour 4 personnes, il vous faudra:

250 gr de champignon de Paris
50 gr de copeaux de parmesan
De l'huile d'olive de qualité
1 citron
sel
poivre

optionnel : un peu de moutarde douce et quelques feuilles de jeunes pousses.

Éliminer le bout du pied des champignons, les rincer trés brièvement et les essuyer soigneusement.
Les couper en fine lamelles (à la mandoline c'est encore mieux mais gare à vos doigts si vous n'y êtes pas habitués).
Disposer les champignons sur vos assiettes.
Mélanger le jus de citron, un peu d'huile d'olive (environ trois cuillères à soupe suffisent), le sel, (1\2 cuillère à café de moutarde douce si vous voulez) et le poivre dans un bol, et en verser en filer très léger sur les champignons, rectifier l'assaisonnement si besoin.
Parsemer de copeaux de parmesan, servir bien frais.


Bon appétit mes amours!

 

La chanson du jour

 

Carpaccio de champignon de Paris

Partager cet article

Repost0

Gazpacho

Publié le par Violette

Gazpacho

Mais d'où vient le Gazpacho? Oui, d'Espagne jusque là je sais que vous avez suivi, mais saviez vous qu'il apparait sous sa première forme au XVIIéme siècle en Andalousie, il était à la base composé de pain, d'ail, d'eau et d'huile d'olive, c'était un repas de "pauvre", après l'apparition de la tomate en Espagne, elle a été introduite dans la recette du Gazpacho, et jusqu'au années 60 il fut composé de légumes grossièrement hachés auxquels on ajoutait du vinaigre, de l'huile d'olive, du pain dur et de l'eau. Les hommes trempaient leur pain dans cette mixture et s'en nourrissaient.
Puis avec l'apparition des accessoires de cuisine de plus en plus modernes, le gazpacho s'est peu à peu transformé  peu à peu en un coulis onctueux, lisse, et goutu.
Mais mettons nous au travail mes amis!

Pour 4 personnes (en plat), il vous faudra:

800 gr de tomates bien mûres et parfumées
200 gr de pain sec
2 poivrons vert
1 concombre
1/2 botte de basilic frais
1 gousse d'ail
1 oignon blanc
10 cl d'huile d'olive
10 cl de vinaigre de Xérès
Sel
Poivre
Un pointe de piment
une pincée d'origan

Pour garnir:
Vous pouvez ajouter différentes garniture pour en faire un plat complet :
Julienne de jambon cru, œufs durs, croutons à l'ail, brunoise de légumes crus ou dés de fromage, je vous laisse faire et choisir, le tout c'est de se faire plaisir!


Couper tout les légumes grossièrement, les mettre dans un mixer avec l'huile, le vinaigre, le basilic, l'origan, l'ail et l'oignon.
Mixer le tout.
Ajouter le pain dur coupé en morceaux grossiers.
Réserver au frais pendant 24h.
Mixer de nouveau jusqu'à obtenir une soupe onctueuse et épaisse.
Saler et poivrer.
Servir bien frais, nature ou avec des garnitures!

Bon appétit mes loulous!

 

 

La chanson du jour

 

Ps: Ici j'ai choisi de servir mon gazpacho avec une boule de mozzarella et une brunoise de tomates

Partager cet article

Repost0

1 2 > >>