750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

viandes

Jjajangmyon

Publié le par Violette

Jjajangmyon
Jjajangmyon

Bonjour à vous mes amours et voici le 2nd article Consacré à la cuisine de Corée Ici nous avons une recette entre Chine et Corée, Une recette délicieusement simple à Base de légumes viande nouille et pate de Chujang ou Jjajang.
C'est en 188,3 après une importante vague d'immigration venu de Chine, que ce plat à fait son apparition, es immigrants essayant de refaire leur plats natifs avec les ingrédients locaux, c'est un plat peu onéreux  et facile à manger sur le pouce, c' est d'ailleurs le Gonghwachun un restaurant situé à Incheon qui est connu pour être le premier à avoir proposé cette recette à la Coréenne, et on le considère aujourd'hui comme le lieu de naissance officiel de la recette. D'ailleurs en 2012, une partie du restaurant a été transformé en musée, pas moins de 6 salle retracent l'histoire  du célèbre plat.
 

Jjajangmyon
Jjajangmyon

Pour 4 personnes il vous faudra:
Un sachet de poudre Jjajang
150 gramme de boeuf
3 feuilles de chou blanc
une carotte
Un oignon
2 pommes de terre
4 cuillères à soupe d'huile neutre
50 Centilitres de bouillon de poulet
800 grammes De nouilles
Une à 2 cuillères à soupe de sucre roux selon les goûts
1 cuillère à soupe de mirin
 

Jjajangmyon
Jjajangmyon

Dans un wok, mettre à chauffer l'huile neutre,  mettre la poudre de jjajang et la faire revenir à feu vif pendant une bonne minute, ajouter ensuite les oignons et pommes de terre en dès , bien mélanger et faire revenir encore quelques minutes, ajouter ensuite la viande et le chou, laisser la viande dorer, sans oublier de remuer
 Une fois la viande cuite, rajouter le bouillon, le sucre et le mirin, bien mélanger et laisser cuire jusqu'à l'obtention d'une sauce épaisse et noire, réserver
Dans une marmite, cuire les nouilles selon les indications du paquet, une fois cuites, les égoutter, et les mettre dans la sauce, bien mélanger et servir bien chaud.
맛있게 드세요!
 

Jjajangmyon
Jjajangmyon

Publié dans Viandes

Partager cet article
Repost0

Gimbap ou Kimbap

Publié le par Violette

Gimbap ou Kimbap
Gimbap ou Kimbap
Gimbap ou Kimbap
Gimbap ou Kimbap

Oulala je vous vois déjà arrieré mais c'est encore que ce truc? Mais c'est très simple mes amis, ceux qui m'ont suivi pendant le confinement savent que j'ai cuisiné énormément de plats asiatique et notamment beaucoup de plats coréens pour changer un peu!
Pour cette 1ère, j'ai décidé de ne pas être trop originale. C'est pour ça que je vous propose cette recette qui est basiquement pas très éloigné des maki C'est un en-cas ou un repas très populaire en Corée. Il est composée de riz ,huile de sésame grillé, et de divers ingrédients protéinique ou légumineux. L'ensemble  étant roulé dans une algue séchée du genre porphyra. C'est servi froid et coupé en tranches de la taille d'une bouchée, le gimbap est souvent mangé lors de picnic ou des événements extérieurs ou comme un déjeuner léger accompagné de kinshi et ou de pickles de légumes.
Il existe plusieurs sortes de Gimbap telle que le samgak Gimbap (triangulaire comme les onigiris), le nud gimbap (riz à l'extérieur comme pour un california maki), le chungmoo gimbap (fin et qu'avec du riz)
 

Gimbap ou Kimbap

Pour 2 personnes, il vous faudra:
2 bol de riz cuit au rice cooker sans eau de trop)
5 feuilles d'algues type nori
1 carotte
1 concombre
8 surimis
4 oeufs
Sésame (optionnel)
1 cuillère à soupe de mirin
1 cuillère à soupe de sauce soja
1 tranche de jambon de dinde
 

Gimbap ou Kimbap
Gimbap ou Kimbap

Couper tous les légumes en julienne ainsi que le jambon de dinde. Réserver.


Dans un bol battre les 4 œufs  ainsi que le mirin et la sauce soja, faire chauffer une poêle et il faire cuire les œufs en omelette, une fois cuite, réserver et laisser refroidir afin de la tailler en  bâtonnets.

Étaler la feuille d'algue, ajouter une cuillère à soupe d'huile de sésame au riz et mélanger puis commencer à étaler le riz sur l'algue, bien faire attention à laisser une bande d'algue sans riz en bas de la feuille afin de pouvoir coller le rouleau à la fin, disposer-les garnitures sur le riz , parsemer de Graines de sésame puis rouler tout en serrant fermement L'algue afin de faire un beau rouleau Humidifier la petite bande d'algue que nous avons laissé vide puis fermer le rouleau, laisser reposer une à 2 minutes avant de le tailler en disque.
Vous pouvez les servir froid ou tiède comme bon vous semble, et choisir les garnitures que vous désirez c'est l'avantage de cette recette, pour toutes celles qui sont au régime ou tout ceux qui ne veulent pas manger de pain c'est l'idéal puisque c'est quelque part un sandwich sans pain, on a pas peur de se salir!

À manger sans modération, bon appétit mes canards en sucre!
 

Partager cet article
Repost0

Hamburger raclette

Publié le par Violette

Hamburger raclette
Hamburger raclette
Hamburger raclette

Coucou mes trésors!
Me voilà de retour avec le 2nd volet de notre semaine burger,  celui-ci sera un peu plus simple mais beaucoup plus gras que la recette de lundi puisque j'ai créé ce burger juste pour passer les restes d'une raclette  où comme d'habitude J'ai acheté beaucoup trop de fromage. Il est plus que simple dans sa conception et en même temps Je ne peux pas faire à chaque fois des recettes trop longues et trop compliqués sinon vous arrêteriez de m'aimer.

Hamburger raclette
Hamburger raclette

Pour 4 personnes il vous faudra:
4 steak haché
4 pain burger
8 tranches de fromage à raclette
8 tranches de poitrine fumée fines
2 oignons rouges
2 cuillères à soupe de sucre
2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique
2 cuillères à soupe de vin rouge
Top poignée d'épinards frais
Quelques tomates cerises


Sauce barbecue maison:
un oignon
une gousse d'ail
20 centilitres de ketchup
50 grammes de sauce worcestershire
100 grammes de cassonade
100 grammes de miel
3 cuillères à soupe de paprika fumé
une cuillère à café de piment de cayenne
une cuillère à soupe d'huile d'olive vierge
Sel poivre
 

Hamburger raclette

Peler et émincer les oignons et l'ail, les hacher puis les faire revenir dans l'huile d'olive.  Une fois les oignons bien dorés, ajouter tous les autres ingrédients , et laisser cuire à feu très doux pendant 01h en remuant tous les quarts d'heure, laisser refroidir et réserver.
Dans une casserole, mettre les oignons rouges haché et un peu d'huile d'olive, les faire revenir puis ajouter le sucre, le vin rouge et le vinaigre balsamique, laisser compoter pendant 01h afin d'obtenir un confit d'oignon.
Faire chauffer une poêle, faire toaster les pains à burger puis réserver dans un coin, cuire les steak haché à la cuisson désirée, les réserver.
 Cuire la poitrine fumée à  Feu vif afin d'obtenir un bacon Croustillant.
 Il est temps de passer au montage de notre burger prendre le pain de base, déposer une cuiller de confit d'oignons, l'étaler puis metre un steak haché, 2 tranches de fromage à raclette, la poitrine, puis enfourner 5 minutes pour faire fondre un petit peu le fromage ,ajouter Les épinards frais, des tomates cerises et la sauce, refermez votre burger et bon appétit mes amis!


 

Hamburger raclette
Hamburger raclette
Hamburger raclette

Publié dans Viandes, Sandwich

Partager cet article
Repost0

Le Ban Bunger

Publié le par Violette

Le Ban Bunger
Le Ban Bunger

Cette semaine sera sous le signe des burgers, en effet, aujourd'hui vous aurez une première recette de burger original, et jeudi vous en aurez un autre afin d'occuper tout ceux qui comme moi attendent patiemment de pouvoir reprendre le boulot et puis je commence à avoir beaucoup trop de recettes en attente alors mon cadeau de Noël cette année" sera de vous publier 2 recettes par semaine tout le mois de décembre!

Mais passons à notre burger au nom étrange, pourquoi l'ai je appelé comme ça me direz vous? tout simplement car c'est la fusion de trois recettes différentes, il m'a fallu du temps pour la mettre au point, car il était délicat d'éviter qu'une recette prenne le pas sur les deux autres mais j'ai enfin réussi et mes invités ce soir là peuvent vous dire que ça valait le coup.

Je me suis bien évidemment inspiré du burger américain, mais aussi du banh mi, un sandwich né au Vietnam, conséquence directe de l'Indochine française (1887-1954), on dit que l'appellation "Banh Mi" vient de la façon dont les Vietnamiens essayaient de prononcer 'pain de mie'. C'est donc un héritage de la présence des français et notamment de la baguette qui fait son apparition dans le pays en 1910 environ. A l'origine ce sandwich n'était que du pain avec du beurre, de la mayonnaise et du pâté de porc . Mais les années aidant les locaux se sont appropriés le Banh mi, finissant par obtenir la recette que l'on trouve aujourd'hui et qui a été reconnu comme une des meilleures recettes de Street Food en 2012, il existe bien sur plusieurs variantes du Banh mi, mais on reste en général sur un composition générale de baguette, beurre, mayo, crudités, herbes fraîches et un apport de protéines (boulettes de porc, rôti de porc, seitan, tofu, poissons,...)

 Pour cette recette, je me suis inspirée du Bao, une brioche cuites à la vapeur, farcie selon les goûts (dans les semaines à venir vous trouverez plusieurs recettes sur le blog), le bao est un en cas très connu et apprécié en Chine, nous trouvons aussi des variantes au Japon et autres pays asiatiques, le bao serait né au nord de la Chine, lors de l'introduction de la culture du blé dans cette région mais c'est les recettes du Sud du pays qui vont amener le bao au rang de gourmandise mondialement connue, et j'ai finalement porté mon choix sur cette recette de pain brioché pour sa texture douce et nuageuse, qui fond littéralement dans la bouche, mon petit péché mignon c'est de manger un bao de porc au petit déjeuner quand j'ai des grosses journées qui m'attendent ! Mais passons en cuisine mes chéris, c'est une recette un peu longue mais les pains se congèlent très bien donc n'hésitez pas à en faire un peu plus, à les cuire et les bloquer au congélateur, ça vous fera gagner beaucoup de temps pour la prochaine fois!

Le Ban Bunger
Le Ban Bunger

Pour 4 personnes, il vous faudra:

4 Steaks hachés

Pour le pain:

25 cl
 
Lait entier
50 g
 
Sucre
12 gr levure fraîche
250 g
 
Farine de blé
50 g
 
Farine de riz
50 g
 
Fécule de maïs
50 g
 
Beurre fondu

Pour la marinade viande:

1 cuillère à café miel

1 cuillère à soupe de sauce soja

1 cuillère à soupe d'huile de sésame

Garniture:

1 carotte râpée

1 concombre en bâtonnet

1 petite betterave Chioggia taillée en tranches fines

4 branches de coriandre

1 oignon rouge taillé en rondelles très fines

piment frais (optionnel)

4 tranches d'emmental

cacahuètes concassées

Sauce:

1 mangue mûre

1 citron vert

15 gr gingembre frais

50 gr sucre

20 cl vinaigre de cidre

 

Le Ban Bunger
Le Ban Bunger

Nous allons commencer par le pain, car ça sera le plus long a cause du temps de pousse, je rappelle que je ne suis pas une spécialiste, je vous donne ma recette mais c'est à vous d'adapter à votre niveau, si vous êtes meilleurs que moi en boulangerie n'hésitez pas à partager vos combines, je suis encore novice! Moi je préfère tout faire à la main pour sentir la texturer de la pâte mais si vous avez un robot, vous pouvez l'utiliser, juste n'oubliez pas d'utiliser le crochet plutôt que la feuille ou le fouet.

Dans un saladier, mettre les farines et la fécule après les avoir bien tamisé. Faire tiédir le lait et le beurre, y ajouter la levure fraîche et le sucre, mélanger pour les dissoudre. Ajouter ensuite aux farines et commencer à mélanger, bien travailler la pâte pendant quelques minutes pour que la pâte soit bien homogène et se décolle toute seule. Former une boule, couvrir d'un torchon et laisser reposer 2 h dans une pièce chaude (voir au four moi je les fais lever au four à 35° si je suis pressée mais dans ce cas là humidifier le torchon!).

Pendant que ça lève, dans un bol mélanger les ingrédients de la marinade, mettre les steaks hachés dans un sac congélation et verser la marinade, fermer le sachet, masser délicatement la viande pour être sûre qu'elle recouverte de marinade et réserver au frais.

Tailler tout les légumes de garniture et réserver au frais.

Dans un casserole, mettre le gingembre en brunoise, le vinaigre et le sucre, à feu doux, porter à ébullition, puis ajouter la mangue pelée et en cube, laisser compoter 30 minutes, sortir du feu et mixer jusqu'à l'obtention d'une sauce épaisse et homogène, laisser refroidir.

Récupérer notre pâte, appuyer dessus pour enlever le gaz à l'intérieur, former les 4 boules qui formeront nos buns, les laisser pousser encore 20 minutes. Une fois les pains gonflés, les cuire 20 à 25 minutes dans un panier vapeur au dessus d'une casserole d'eau ou dans un cuiseur à riz ou un cuit vapeur, bref vous avez le choix! une fois cuit les laisser refroidir un maximum et les tailler afin d'avoir vos buns prêts à être dévorés

Sortir les steak haché du frais 15 minutes avant cuisson, les cuire à la poêle selon la cuisson désirée.

Mettre le steak sur la base du burger couvrir avec une tranche d'emmental, mettre un poignée de crudités mélangées, la sauce, la coriandre et les cacahuètes, servir chaud!

Bon appétit mes troublions d'amour!

Le Ban Bunger

Publié dans Viandes, Sandwich, Apéro-Buffet

Partager cet article
Repost0

Travers de porc caramélisés, sauce mangue

Publié le par Violette

Travers de porc caramélisés, sauce mangue
Travers de porc caramélisés, sauce mangue

J'adore les travers de porc, je sais que c'est gras, que les gens ne les font en général qu'au barbecue et que c'est délicat à manger avec des couverts mais la petite sauvageonne en moi adore déchirer la viande juteuse des os rien qu'avec ses quenottes et s'en mettre partout par la même occasion (ça, j'aime beaucoup moins!) et du coup j'ai décidé de vous offrir cette petite recette qui peut se faire toute l'année pour déguster des travers de porc fabuleux!

 

Travers de porc caramélisés, sauce mangue
Travers de porc caramélisés, sauce mangue
Travers de porc caramélisés, sauce mangue

Pour 4 personnes, il vous faudra:

Pour les travers:

1.3 kgs de travers de porc

1/2 cuillère à café de gingembre frais rapé

2 gousses d'ail hachées

2 cuillères à soupe de miel liquide

2 cuillères à soupe d'huile neutre

2 cuillères à soupe de sauce soja

1 cuillère à soupe de curry en poudre

sel

poivre

 

Pour la sauce mangue:

300 gr de dès de mangue surgelés

1/2 gousse d'ail

2 cuillères à soupe de thai sweet chili sauce

2 cuillère à soupe de sauce de poisson (nuoc mam)

1 cuillère à soupe de jus de citron

2 cuillère à soupe de sucre roux

Piment (selon les goûts)

 

Préchauffer le four à 210°.

Dans un bol, mettre tout les éléments de la marinade pour le porc, y ajouter 2 cuillères à soupe d'eau bien mélanger. Mettre les travers dans un plat à four, verser la marinade par dessus, bien masser la viande afin qu'elle soit parfaitement recouverte du mélange et qu'il pénètre bien la chair.

Recouvrir d'aluminium le plat et enfourner pendant 35 minutes. Au bout de ce temps, enlever l'aluminium, et enfourner de nouveau 10 à 15 minutes afin de faire caraméliser les travers. Laisser reposer 10 minutes avant de servir.

Pendant que nos travers de porc cuisent, mettons nous à la réalisation de notre sauce.

Mettre tout les ingrédients dans un mixeur et mixer jusqu'à l'obtention d'une sauce épaisse et homogène, si votre sauce est trop liquide ne pas hésiter à la réduire à feu doux, cette sauce se mange aussi bien cuite que crue!

Servir bien chaud, bon appétit mes canards en sucre!

 

 

 

 

Travers de porc caramélisés, sauce mangue
Travers de porc caramélisés, sauce mangue

Publié dans Porc, Viandes

Partager cet article
Repost0

Les gyoza

Publié le par Violette

Les gyoza
Les gyoza
Les gyoza
Les gyoza

Nous voilà de retour pour de nouvelles aventures nippone, aujourd’hui nous allons nous pencher sur un de mes pêchés mignons, les raviolis, j’ai toujours été une inconditionnelles des bouchées ou raviolis vapeur chinois, mais ici nous allons parler gyoza, l’équivalent japonais.
Ces petites bouchées délicieuses, de pâtes fourrées de viande ou de légumes sont nées en Chine il y a 2000 ans, et se sont répandues à travers le monde, on en retrouve des dérivés au Japon, en Corée, aux Usa et en Italie.
Mais commençons par le début et cultivons nous un petit peu.
En Chine on les appelle des Jiaozi, ils sont traditionnellement servis au petit déjeuner du nouvel an, se sont des demi lune, fourrées de légumes et de viande (porc en général), il existe trois sortes de Jiaozi:

Les Jiaozi à la vapeur : zhengjiao
Les Jiaozi frits: guotie
Les Jiaozi bouilli : shuijiao

Ils sont dégustés en général avec de la sauce soja, du vinaigre ou de la pâte de piment.
La version nippone se nomme le Gyoza, ils sont en général plus riche en ail que les Jiaozi et moins riche en épices, la pâte est plus fine et moin cahoutchouteuse, ils sont aussi en général moins salé. Ils sont le plus souvent farci de chou et de porc, la pâte est fabriquée à base de farine de blé et se dégustent trempés dans une sauce soja mélangée à de l’huile de piment et de vinaigre de riz.
On peut eux aussi les déguster de trois manières différentes:

Les Sui-gyoza: bouillis
Les Yaki-gyoza :  snacké
Les Age-gyoza : frits

Ce sont les Yaki-gyoza que l’on trouve le plus souvent dans les restaurants japonais en France.
A nos fourneaux mes amis:

 

Les gyoza
Les gyoza
Les gyoza

Pour 24 gyoza environ, il vous faudra:

150 gr de porc haché
150 gr de chou haché
1/2 gousse d’ail
2 tiges de ciboules
1 cuillère à café de gingembre haché
1 cuillère à café d’huile de sésame grillé
1 pincée de sel
1 pincée de poivre noir moulu
24 feuilles de pâte à Gyoza (vous en trouverez en épicerie asiatique soit au rayon frais, soit au rayon surgelé)
Huile de cuisson

Pour la sauce:
2 cuillères à soupe de sauce soja
2 cuillères à soupe de mirin
1/2 cuillère à café d’huile de sésame grillé
une pincée de piment


Préparer la sauce, en mélangeant tout les ingrédients dans une coupelle et réserver.

Hacher le chou, les ciboules, le gingembre et l’ail.
Dans un saladier, mélanger tout les ingrédients jusqu’à obtenir une farce homogène.
Étaler toutes les feuilles de pâte à gyoza sur le plan de travail, transformer les carrés de pâte en disque, retirer les chutes inutiles, placer une cuillère à café de farce au centre de chaque disque, humidifier le tour à l’aide d’eau et d’un pinceau, plier en deux et bien souder les bords.
Faire chauffer une poêle, à feu moyen avec un peu d’huile, y déposer les gyoza et les laisser cuire 1 minute, puis verser 3cl d’eau par dessus les gyoza, couvrir avec un couvercle, pendant 3 minutes puis découvrir et laisser cuire jusqu’à évaporation complète de l’eau et obtenir des gyoza bien dorés.
Servir bien chaud avec la sauce.
Bon appétit mes canards!

Les gyoza
Les gyoza
Les gyoza

Publié dans Porc, Viandes

Partager cet article
Repost0

Les Yakitori

Publié le par Violette

Les Yakitori
Les Yakitori
Les Yakitori
Les Yakitori

Aujourd’hui, nous continuons notre tour des spécialités que nous avons testé mon chéri et moi au japon, à savoir les yakitoris. Ici, point de bœuf fromage, que nenni les amis, elles ,’existent tout simplement pas au Japon, (faut dire que leur fromage est pas franchement goutu, voir même carrément fade et que leur boeuf lui, par contre est une absolue splendeur, viandarde un jour, viandarde toujours!), yakitori signifie littéralement «oiseau grillé», ce sont des brochettes de bambou, garnies, consommées le plus souvent sur le pouce dans des bars/restaurants trés conviviaux les yakitori-ya. Nous avons souvent pu déguster ces brochettes autour d’une Asahi Extra dry bien fraîche ou d’un Whisky ginger ale, le tout servis en pinte, l’ambiance est décontractée, souvent assez bruyante et toujours dans des endroits minuscules et fumeurs pour notre pour notre plus grand plaisir de drogués à la nicotine.
Il existe différents types de yakitori, nous avons rencontré le plus souvent :
Les Yotsumi : blanc de poulet
Les Tsukune: boulette de poulet
Les Enokimaki : porc et champignons
Les Butabara : ventre de porc
Les Reba : foie
Les Torikawa : peau de poulet
Les Negima : poulet et oignons verts
Les Piman : poivrons verts
Les Tebasaki : ailes de poulet
Les Asupara bekon : asperges et lard
Les Nankotsu: cartilage de poulet
Les Atsuage tofu: tofu
Mais nous avons aussi rencontrés des spécialités propre à chaque Izakaya que nous avons eu la chance de tester, comme des brochettes poulet shiso, des brochettes de coeurs de poulet ou même de boulettes de riz grillées.

Pour aujourd’hui nous allons rester simple je vous propose donc deux recettes, la première la recette des Negima et une autre un peu plus originale celle des brochettes poulet shiso.

Pour 12 brochettes de chaque, il vous faudra:

800 gr de cuisses de poulet désossées
3 tiges d’oignons vert (cébettes)
12 feuilles de shiso (ou roquette si vous ne trouvez pas)
24 pics à brochette en bambou

Pour la sauce Yakitori :
1/4 de cube de bouillon de poulet
8 cl de sauce soja
6 cl de saké
3 cuillères à soupe de mirin
1 cuillère et demi à soupe de sucre semoule

Pour la sauce teriyaki:
10 cl de sauce soja
7 cl de mirin
2 cuillères à soupe de sucre semoule

Commençons mes chéris!

Les Yakitori
Les Yakitori
Les Yakitori
Les Yakitori

Tout d’abord préparons nos sauces:

Pour la sauce teriyaki:
Mettre tous les ingrédients dans une petite casserole, porter à ébullition, puis baisser le feu, et laisser réduire en remuant de temps en temps, quand la sauce devient légérement sirupeuse, c’est prêt!

Pour la sauce Yakitori:
Verser tous les ingrédients dans une petite casserole, porter à ébullition en mélangeant afin de bien dissoudre le bouillon, puis laisser cuire à feu doux en remuant de temps en temps afin d’obtenir une sauce sirupeuse et homogéne, sortir du feu. Réserver.

Tailles la chair des cuisses de poulet en gros cubes, nous choisirons les cuisses de poulet pour que la viande soit plus tendre et moins sèche à la cuisson, mettre 400 gr à mariner dans la sauce yakitori et 400 gr à mariner dans la sauce teriyaki, réserver au frais au moins 2h, (mais la veille pour le lendemain c’est encore mieux, comme souvent plus c’est long, plus c’est bon, oui je vous vois sourire bande de coquinous!)
Tailler les cébettes en tronçons pour en obtenir 24.
Mettons nous au travail, pour monter les brochettes, ce n’est pas compliqué, je pense que vous expliquer comment faire serait une insulte à votre intelligence, rappelez vous seulement que le poulet mariné à la sauce yakitori sera piqué avec 2 tronçons de cébettes par brochette, et poiur les brochettes poulet shiso, vous allez piquer votre viande marinée à la sauce teriyaki en suite vous devrez envelopper votre brochette dans la feuille de shiso.
Il vous faudra les cuire 8 à 10 minutes sur le barbecue, sur de petites braises, pas trop fort afin de ne pas brûler le sucre des sauces.
Servir bien chaud avec une bière bien froide et vous obtiendrez une expérience comme là bas!
Bon apétit mes sucres d’orge !

 

Les Yakitori
Les Yakitori
Les Yakitori
Nous avons aussi pu tester ces merveilles, des brochettes de chair de crabe, trés présentes dans les marchés et à la sortie de certains temples! Une pure merveille!
Nous avons aussi pu tester ces merveilles, des brochettes de chair de crabe, trés présentes dans les marchés et à la sortie de certains temples! Une pure merveille!
Nous avons aussi pu tester ces merveilles, des brochettes de chair de crabe, trés présentes dans les marchés et à la sortie de certains temples! Une pure merveille!

Nous avons aussi pu tester ces merveilles, des brochettes de chair de crabe, trés présentes dans les marchés et à la sortie de certains temples! Une pure merveille!

Partager cet article
Repost0

Croque monsieur traditionnel

Publié le par Violette

Croque monsieur traditionnel
Croque monsieur traditionnel
Croque monsieur traditionnel
Croque monsieur traditionnel

L'origine du croque monsieur se perd dans la mémoire collective, en effet on retrouve des plats similaires dans l'histoire aborigène, en effet, ils garnissaient une pâte de leur chasse du jour avant de les "toaster" avec une espèce de pince en métal au dessus d'un feu... Nous retrouvons les premières apparitions aux menus parisiens dans les années 1910, Marcel Proust y fera même référence dans son ouvrage "à l'ombre des jeunes filles en fleurs", en 1919.
L'origine du nom est bague, il existe de nombreuses théories, ma préférée étant celle ci:
René Girard, dans son ouvrage de 1947 "Histoire des mots de la cuisine française", attribue le nom au patron du Bistrot parisien "Le Bel Age", au début du XXéme siècle, Michel Lucarna, qui avait une réputation fort surprenante de cannibale, aurait proposé un sandwich au pain de mie à la place de la baguette traditionelle, et quand un client s'enquit du genre viande utilisé pour les sandwichs, notre cher boute en train répondit en plaisantant "de la viande de monsieur" . N'est ce pas une charmante anecdote?
Mais trêve de blabla je vous vois dépérir à vu d'oeil lançons nous joyeusement dans la confection de nos croques monsieurs!

pour deux personnes, il vous faudra:

4 tranches de paine de mie
15 gr de beurre fondu
2 tranches de jambon
125 ml de lait
15 gr de beurre
15 gr de farine
sel
poivre
noix de muscade
Gruyère rapé

Badigeonner les tranches de pain de mie avec le beurre fondu, les mettre à dorer au four à 200° pendant quelques minutes.
Pendant ce temps, mettre a fondre 15 gr de beurre, dans une casserole, ajouter la farine et faire un roux, ajouter ensuite le lait, quand la béchamel est bien épaisse, saler, poivrer, ajouter la muscade et une grosse poignée de fromage rapé, mélanger, réserver.
Sortir le pain du four, poser une tranche de pain de mie sur le plan de travail, y déposer une belle couche de béchamel, le jambon, un peu de fromage rapé, rajouter un tranche de pain un peu de béchamel et du rapé, faire de même avec le reste des ingrédients, faire gratiner quelques minutes au four.... Et voilà c'est prêt!
Les croques monsieurs peuvent être décliné avec chaque fromage ou charcuterie de votre choix, vous pouvez les congeler avant le gratinage pour les soirs de flemme, avec une salade vous voilà avec un repas vite fait, bien fait!
Bon appétit mes chéris!

 

La chanson du jour 

Croque monsieur traditionnel
Croque monsieur traditionnel

Publié dans Apéro-Buffet, Viandes, Porc

Partager cet article
Repost0

Boulettes de boeuf aux olives

Publié le par Violette

Boulettes de boeuf aux olivesBoulettes de boeuf aux olives

Aujourd'hui, je vous mitonne un petit plat qui change, des boulettes de boeuf aux olives! Elles sont délicieuses, simple à faire, parfaites pour un petit repas en amoureux ou pour faire découvrir a vos enfants de nouveaux goûts! Je vous laisse essayer cette recette qui se fait en deux temps, trois mouvements et qui régalera petits et grands!

pour 4 personnes, il vous faudra: 500 gr de boeuf haché 2 oeufs 50 gr de fromage rapé 2 gousses d'ail hachées sel poivre 1 pincée de gingembre moulu 50 gr d'olives vertes hachées Dans un saladier, mélanger tout les ingrédients afin que le mélange soit homogène, former des boulettes de la taille d'une noix, les cuire à la vapeur (entre 2 et 5 minutes). Réserver. Pour la sauce :

une boite de tomate épépinées 1 oignon haché 1 gousse d'ail entière 1 feuille de laurier 1/2 cuillère à café de gingembre une dizaine d'olives verte sel poivre huile d'olive Dans une casserole, mettre un peu d'huile d'olive, faire dorer l'oignon, ajouter les tomates et le restes des ingrédients, faire réduire à feu doux. Faire réchauffer les boulettes dans la sauce avant de servir! Bon appétit!

Boulettes de boeuf aux olivesBoulettes de boeuf aux olives

Publié dans Viandes

Partager cet article
Repost0

Tendrons de veau aux carottes

Publié le par Violette

Tendrons de veau aux carottes

Pour la viande, je marche la plupart du temps à la promo, donc quand j'ai vu des tendrons de veau en promo, je me suis jetée dessus, parce que j'adore ça et que je n'en mange pas souvent, mais pour une fois je n'avais pas envie de me faire une blanquette, alors j'ai innové pour créer un petit ragoût plein de saveurs! On s'est régalé et en plus la viande tendre à souhait a vraiment été mise en valeur par les épices. Mais trêve de publicité passons aux choses sérieuses: Pour 3 personnes, il vous faudra: 500 gr tendrons de veau 500 gr de carottes 1 oignon 1 pincée d'ail semoule 15 cl de vin blanc sec un peu de farine ou de maïzena 1/2 cuillère à café de cumin en poudre 1/2 cuillère à café de graines de cumin 1 pincée de gingembre 1 feuille de laurier 1 noisette de beurre 1 cube de bouillon épices et herbes orientales Dans une cocotte, mettre le beurre à fondre, y faire dorer les tendrons, une fois qu'ils sont marqués des deux côtés, ajouter l'oignon haché et l'ail en poudre, mélanger et continuer la cuisson pour faire dorer les oignons, poudrer de farine, mélanger, ajouter le vin, poivrer, émietter le cube de bouillon, mélanger, ajouter le cumin, les graines, le laurier et 30 cl d'eau, remuer, ajouter les carottes coupées en sifflet, couvrir et laisser cuire au moins 1 h à feu doux. Servir lorsque les carottes sont bien fondantes! Bon appétit!

Tendrons de veau aux carottes

Publié dans Viandes, Veau

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>