Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

75 articles avec viandes

Tacos de poulet

Publié le par Violette

Tacos de poulet
Tacos de poulet

Ceux quie me connaissent, savent mon amour pour les téléréalités américaines en rapport avec la cuisine (oui j’ai honte), alors que je regardais Dive, diners and Drive Ins, Guy Fiery faisait le tour des restaurants mexicains, et me voilà la salive à la bouche devant les tacos ety autres joyeusetés auxquelles je n’ai pas le droit étant très allergique à l’avocat. Puis dans un élan de rebellion me voilà entrain de confectionner mes propres tacos frais et sans danger pour moi !

 

Pour 4 personnes, il vous faudra :

12 tacos shell, personnellement j’ai opté pour les tortillas de maïs

4 escalopes de poulet

1 oignon rouge

5 feuilles de menthe

1 cuillère à soupe de mélange d’épices mexicaine

1 salade iceberg

4 tranches de cheddar

4 tranches d’edam

1 citron vert

1 pot d’oignons frits

 

 

Pour la sauce :

20 cl de yaourt nature

1 pincée de piment

½ cuillère à café de mélange d’épices mexicaine

Les zestes d’un citron vert

Sel

Poivre

1 cuillère à soupe de coriandre hachée

 

Dans un premier temps, couper les escalopes de poulet en lanières, les mettre dans un sac congélation avec le mélange d’épices mexicaine, bien secouer pour que les épices se répartissent sur le poulet, réserver.

Couper la salade en julienne, réserver. Couper le fromage en lanières et réserver. Emincer l’oignon rouge, réserver. Hacher la menthe, réserver.

Confectionner la sauce : dans un bol mélanger les épices, le fromage blanc, et le reste des ingrédients, bien mélanger, rectifier l’assaisonnement et réserver.

Dans une poêle, faire chauffer un peu d’huile et y faire revenir les lanières de poulet jusqu’à ce qu’elles aient une belle couleur dorée sur toutes les faces.

Garnir les tacos : commencer par la salade, puis le poulet, les fromages, napper le tout de sauce, parsemer d’oignon rouge émincé, de menthe hachée et d’oignons frits.

Servir avec des quarts de citrons vert !

Bon appétit mes chéris !

 

La chanson du jour sera joyeuse !Tacos!

Tacos de poulet
Tacos de poulet

Partager cet article

Repost 0

Croque monsieur traditionnel

Publié le par Violette

Croque monsieur traditionnel
Croque monsieur traditionnel

L'origine du croque monsieur se perd dans la mémoire collective, en effet on retrouve des plats similaires dans l'histoire aborigène, en effet, ils garnissaient une pâte de leur chasse du jour avant de les "toaster" avec une espèce de pince en métal au dessus d'un feu... Nous retrouvons les premières apparitions aux menus parisiens dans les années 1910, Marcel Proust y fera même référence dans son ouvrage "à l'ombre des jeunes filles en fleurs", en 1919.
L'origine du nom est bague, il existe de nombreuses théories, ma préférée étant celle ci:
René Girard, dans son ouvrage de 1947 "Histoire des mots de la cuisine française", attribue le nom au patron du Bistrot parisien "Le Bel Age", au début du XXéme siècle, Michel Lucarna, qui avait une réputation fort surprenante de cannibale, aurait proposé un sandwich au pain de mie à la place de la baguette traditionelle, et quand un client s'enquit du genre viande utilisé pour les sandwichs, notre cher boute en train répondit en plaisantant "de la viande de monsieur" . N'est ce pas une charmante anecdote?
Mais trêve de blabla je vous vois dépérir à vu d'oeil lançons nous joyeusement dans la confection de nos croques monsieurs!

pour deux personnes, il vous faudra:

4 tranches de paine de mie
15 gr de beurre fondu
2 tranches de jambon
125 ml de lait
15 gr de beurre
15 gr de farine
sel
poivre
noix de muscade
Gruyère rapé

Badigeonner les tranches de pain de mie avec le beurre fondu, les mettre à dorer au four à 200° pendant quelques minutes.
Pendant ce temps, mettre a fondre 15 gr de beurre, dans une casserole, ajouter la farine et faire un roux, ajouter ensuite le lait, quand la béchamel est bien épaisse, saler, poivrer, ajouter la muscade et une grosse poignée de fromage rapé, mélanger, réserver.
Sortir le pain du four, poser une tranche de pain de mie sur le plan de travail, y déposer une belle couche de béchamel, le jambon, un peu de fromage rapé, rajouter un tranche de pain un peu de béchamel et du rapé, faire de même avec le reste des ingrédients, faire gratiner quelques minutes au four.... Et voilà c'est prêt!
Les croques monsieurs peuvent être décliné avec chaque fromage ou charcuterie de votre choix, vous pouvez les congeler avant le gratinage pour les soirs de flemme, avec une salade vous voilà avec un repas vite fait, bien fait!
Bon appétit mes chéris!

 

La chanson du jour 

Croque monsieur traditionnel
Croque monsieur traditionnel

Publié dans Apéro-Buffet, Viandes, Porc

Partager cet article

Repost 0

Friand Mozarella menthe, salade de légumes verts croquants et effeuillée de mortadelle

Publié le par Violette

Friand Mozarella menthe, salade de légumes verts croquants et effeuillée de mortadelle

Ah c’est enfin le printemps, les légumes commencent à regarnir les étals, et bien entendu je n’ai pas pu m’empêcher de sauter sur l’occasion, et en faire une petite entrée sympa et très fraîche,  pour un repas tout douceur !

 

Pour 2 personnes, il vous faudra :

2 tranches de mortadelle

1 pâte feuilletée

2 cuillères à soupe de brousse

10 feuilles de menthe

1 jaune d’œuf

1 grosse poignée de petit pois frais

1 dizaine de haricots verts

Quelques pois mange tout

Huile d’olive

Sel

Poivre

 

 

Préchauffer le four à 220°.

Couper la la pâte feuilletée en 8 carrés de la même taille.

Mettre du jaune d’œuf le long des bords des carrés, étaler une demi cuillère à soupe de brousse sur 4 carrés, poivrer, et mettre quelques feuilles de menthe hachées.  Poser un autre carré de pâtes sur le second, bien fermer les bords pour former 4 friands. Les poser sur une plaque à four protégée par une feuille de papier sulfurisé, les badigeonner de jaune d'oeuf, cuire 20 minutes.

Mettre une casserole d’eau à bouillir, plonger les légumes vertes dans l’eau bouillantes et laisser cuire deux à trois minutes selon vos goûts, les plonger dans l’eau glacée pour arrêter la cuisson et les égoutter, assaisonner avec du sel, du poivre, de la menthe hachée et de l’huile d’olive.

Dresser dans une assiette avec un friand, une bonne portion de salade de légumes verts, quelques rubans de mortadelle et le second friand.

La mortadelle peut être remplacer par du lard grillé ou même être supprimée.

Bon appétit mes chéris !!

 

Pour la chanson du jour, je vous présente Mort'Adele

Friand Mozarella menthe, salade de légumes verts croquants et effeuillée de mortadelle
Friand Mozarella menthe, salade de légumes verts croquants et effeuillée de mortadelle

Partager cet article

Repost 0

Les pieds paquets marseillais

Publié le par Violette

Les pieds paquets marseillais

Ah les pieds paquets…. J’en fais chaque année pour Noël, tradition oblige, j’utilise la recette de ma grand-mère Angèle, la merveilleuse seconde épouse de mon grand père maternel, c’est un des souvenirs que je chéris le plus la concernant, chaque fois qu’elle en faisait elle nous disait que « les vrais pieds paquets, c’est bon quand ça pègue » .

Mais j’en vois plusieurs dans le font, l’air un peu perdu… Qu’est ce que les pieds paquets ? Et bien c’est un plat typiquement marseillais, il remonterait à la création de notre merveilleuse cité phocéenne, Gyptis, une princesse celto-ligure aurait offert à son époux, des pansettes d’agneau roulées farcies de chair et d’herbes aromatiques.

Mais sur un plan plus terre à terre, la recette aurait été créée en 1880 par un cuisinier du quartier de la Pomme, Louis Ginouves.

Les pieds paquets sont un des repas du menu traditionnel du 24 Décembre, la symbolique du repas de Noel est très importante, il y a de nombreuses règles à respecter pour un vrai Noel provençal :

"Le gros souper est paradoxalement composé de 7 plats maigres en souvenir des 7 douleurs de Marie, il est servi avec 13 petits pains suivi des 13 desserts représentant la Cène avec les 12 apôtres et Jésus.
Les plats maigres servis diffèrent d'un coin de Provence à l'autre, on retrouve souvent la carde et le céleri, le choux-fleurs, les épinards et la morue, l'omelette, les escargots, la soupe à l'ail, mais jamais de viande uniquement des poissons, des coquillages, des gratins, des légumes, des soupes, de l'anchoïade. La seule abondance est celle des treize desserts.

Les treize desserts sont dégustés au retour de la messe, ils resteront sur la table pendant les 3 jours suivant, jusqu'au 27 Décembre :

Les 4 mendiants : figues sèches (Franciscains), amandes (Carmélite), raisins secs (Dominicains) et noix (Augustins),les dattes : symbole du Christ venu de l'Orient, les nougats (le noir et le blanc) pour le pénitent blanc et le pénitent noir selon certains, pour d'autres le nougat blanc, doux et onctueux représente la pureté et le bien, le nougat noir plus dur et cassant évoque l'impur et les forces du mal. la fougasse à l'huile d'olive (la pompe) : galette ronde aplatie à l'huile d'olive, la pâte de coing ou fruits confits dans la région d'Apt ou de Carpentrasles oreillettes, les fruits frais : mandarines, oranges, poires, raisins et melons d'hiver conservés pour cette occasion."

​​​​​​​(http://www.provenceweb.fr/f/mag/terroir/traditions/

 

Donc nous voilà en route pour une tradition marseillaise qui me tient à cœur : un délicieux repas en famille.

Pour 6 personnes, il vous faudra :

600 gr de pieds de moutons

200 gr de tripes de mouton

Une couenne de porc

Boyaux gras 200gr

300gr Lard

1 botte de persil

1 pincée de noix de muscade

3 gousses d’ail

6 pincées de sel

6 tours de moulin à poivre

1 poireau

2 carottes

3 oignons

75 gr de lardons

6 tomates

50 cl de vin blanc

5 cl d’huile d’olive

1.5L de bouillon de volaille

1 bouquet garni

1 orange

2 clous de girofle

 

 

Soyons clair c’est une recette qui est longue… Il vaut mieux s’y prendre 48h à l’avance car plus on le fait cuire meilleur c’est ! La cuisson doit au moins durer 8h !

Couper les pieds de mouton en deux dans le sens de la longueur et ôter les poils et griller les pieds au dessus d’une flamme pour supprimer le reste des poils, ça va pas sentir super bon mais bon en aérant bien ça passe !

Racler les tripes fraîches, les nettoyer longuement et plusieurs fois à l’eau pour éviter de mauvaises surprises… Et un plat complètement immangeable ! Une fois les tripes nettoyées, les découper en carrés de 8cm environ et pratique une incision de 2 cm dans l’un des coins.

 

Dans un bol, mettre les boyaux hachés, l’ail haché, le bouquet de persil haché, saler, poivrer, ajouter la muscade, ajouter les lardons en cubes.

Etaler un carré de tripe l’intérieur vers le haut et le coin incisé a droite. Déposer un peu de farce au milieu, rouler en enfermant bien la farce et serrer en passant un morceau de peau dans l’incision jusqu’à la moitié du paquet.

 

Huiler le fond de la cocote, y déposer la couenne gras contre le fond afin d’être sur que vos pieds paquets n’attacheront pas), mettre les oignons, les faire suer, ajouter ensuite les tomates fraiches mondées, épépinées et concassées. Ajouter ensuite me bouillon de volaille et 50 cl d’eau. Ajouter ensuite les pieds et les paquets. Porter à ébullition puis baisser au maximum, ajouter les carottes en rondelles, le poireau émincé, un oignon piqué des clous de girofle, le bouquet garni, une écorce d’orange, du sel et du poivre, ajouter le vin blanc, couvrir hermétiquement et laisser mijoter au moins 8h, pour moi c’est au minimum 16h en vérifiant qu’il reste suffisamment de jus pour ne pas que ça brûle.

Vous pouvez les dégraisser en laissant refroidir le plat et en retirant la couche de gras figé sur le dessus.

Faire chauffer et laisser cuire a feu doux à découvert jusqu’à l’obtention de la sauce de la consistance de votre choix. Servir avec des pommes de terre vapeur.

Bon appétit mes amours de ma vie !

Les pieds paquets marseillais

Publié dans Viandes, Mouton

Partager cet article

Repost 0

Ragoût de sanglier à la corse

Publié le par Violette

Ragoût de sanglier à la corse

Bonjour mes chéris, voilà la recette du plat que j’ai fait à Noël, ma famille a adoré, et un ami a qui j’en ai refais m’a fait le plus compliment qu’on puisse faire, il retrouvait le goût des ragoûts de sa grand-mère…. Autant vous dire que je ne tenais plus de fierté, voilà mon ragoût à la corse mes amis et j’espère qu’il vous plaira autant qu’il a plu à mes proches !

 

Pour 10 personnes, il vous faudra :

 

1.5 kg de sanglier

1 kg de châtaignes (moi je les prends sous vide)

100 gr de carottes

1 oignon

2 gousses d’ail

1 bouquet garni (une feuille de laurier, branches de thym, queues de persil et vert de poireaux)

1 branche de fenouil sauvage

2L de vin rouge

10 cl d’huile d’olive

50 gr de farine

Sel

Poivre

150 gr de poitrine fumée

5 baies de genièvre

6cl de cognac

 

La veille :

Débiter la viande en cubes, enlever les nerfs et l’excédent de gras.

Couper les carottes et l’oignon en dés.

Mettre la viande, l’oignon, les carottes, le bouquet garni, l’ail, le vin et le cognac dans un grand plat et laisser mariner au moins 24h (personnellement je met 48h pour que la viande soit bien tendre).

Le jour même :

Ôter les morceaux de viande, les égoutter, faire rissoler la viande dans une cocote avec l’huile d’olive, une fois la viande dorée, ajouter la farine, mélanger, ajouter la garniture aromatique, mouiller avec la marinade et saler.

Ajouter le fenouil, le genièvre et la poitrine fumée, mettre à mijoter à feu doux et à couvert pendant deux heures.

Si la sauce épaissit trop, ajouter un peu d’eau, laisser cuire doucement aussi longtemps que vous voulez et ajouter les châtaignes 15 minutes avant de servir.

Servir bien chaud avec l’accompagnement de votre choix, pour moi c’est une polenta au romarin…

Bon appétit mes chéris d’amour !

 

La chanson du jour sera une reprise de Fernandel!

Ragoût de sanglier à la corse

Publié dans Viandes, Gibier, Porc

Partager cet article

Repost 0

Terrine de sanglier

Publié le par Violette

Terrine de sanglier

J’en vois au fond qui font la grimace ! Mais oui les amis, nous voilà avec une recette d’abas et de viande de sanglier ! Tout est parti du fait qu’une cliente à mon père lui a offert du sanglier avec le cœur, les poumons et les reins, je ne me voyais pas jeter toute cette viande, bien que pas végétarienne, je réprouve le gaspillage et ça me fend le cœur de savoir que des animaux meurent pour rien, donc me voilà à sillonner le web pour trouver des recettes sympa et Ô miracle j’ai fini par trouver une vieille recette sur laquelle m’appuyer et créer la mienne propre et c’était parfait !

 

Pour 6 personnes, il vous faudra :

400 gr d’abats de sanglier

400 gr de farce de porc haché

200 gr de viande de sanglier haché

2 oignons

2 gousses d’ail

1 verre de porto

3 cuillères à soupe de farine

20 cl de crème

Sel

Poivre

2 cuillères à soupe de persil haché

1 clou de girofle

1 pincée de muscade

3 œufs

 

Nettoyer les abats et les dénerver, passer tout au hachoir à grille moyenne, mélanger tout les ingrédients dans un grand saladier, quand le mélange est homogène, les mettre dans des barquettes en alu, (vous pourrez ainsi congeler cru les terrines d’avance).

Pour cuire la terrine, mettre la barquette d’aluminium dans une poêle qui passe au four, mettre de l’eau a mi hauteur et sur feu vif, enfourner 45 minutes à 180°.

A la sortir du four, laisser refroidir et servir avec des tranches de pain de campagne…

Bon appétit mes trésors !

 

La chanson du jour sera folklorique, ou ne sera pas!

Terrine de sanglier

Publié dans Apéro-Buffet, Abats, Viandes, Porc

Partager cet article

Repost 0

Riz sauté façon riz cantonais

Publié le par Violette

Riz sauté façon riz cantonais
Riz sauté façon riz cantonais

Ah la fin du mois est difficile parfois et on en a assez des pâtes à toutes les sauces ? Alors voici une recette que je fais régulièrement en période de vaches maigres, je me prépare même des petits sachets de garniture au congel pour les soirs de flemme !

 

Pour 4 personnes, il vous faudra :

300 gr de riz cuit et froid

50 gr de dés de jambon

50 gr de petits poids

Un œuf

50 gr d’oignons frits

1 cuillère à soupe d’huile de sésame

2 cuillères à soupe d’huile neutre

 

Dans un wok, mettre l’huile neutre, y jeter le riz et à feu vif, le faire sauter sans cesse afin qu’il ne brûle pas et qu’il s’égrène.

Ajouter ensuite  le jambon et les petits pois, continuer à les faire revenir à feu vif en remuant, une fois le mélange bien chaud, ajouter l’œuf battu avec l’huile de sésame et l’ajouter au riz, continuer à remuer pour finir la cuisson, servir bien chaud saupoudré d’oignons frits.

Bon appétit mes sucres d’orge !

 

La chanson du jour sera une parodie !

Publié dans Plat Complet, Viandes, Légumes, Porc

Partager cet article

Repost 0

Rôti de porc aux cinq épices

Publié le par Violette

Rôti de porc aux cinq épices

Les jours raccourcissent, le temps se rafraichit, bref l’hiver arrive à grand pas et on a besoin de réconfort, pour cela je vous propose aujourd’hui une petite recette riche en saveurs et idéale pour un repas en famille ou entre amis…

 

Pour 4 personnes, il vous faudra :

 

1 rôti de porc d’environ 600 gr

2 cuillères à soupe rase de cinq épices

1 cuillère à soupe de miel

Sel

Poivre

1 noisette de beurre

 

Préchauffer le four à 200°.

Dans une cocote, faire fondre le beurre, attendre qu’il devienne noisette puis marquer le rôti. Le dorer sur toutes les faces, le retirer du feu, le laisser reposer cinq minutes, le recouvrir d’épices sur chaque face, l’enduire de miel avec un pinceau. Enfourner  20 minutes, en l’arrosant de temps en temps, le retourner, verser 5 cl d’eau dans le plat et continuer la cuisson 10 minutes, le retirer ensuite du plat et le laisser reposer 10 minutes dans du papier aluminium. Servir avec le jus de cuisson.

Bon appétit mes amis !

 

Pour la chanson du jour, on part dans le stoner.

Publié dans Porc, Viandes, Apéro-Buffet

Partager cet article

Repost 0

Choux de Bruxelles poêlés aux lardons

Publié le par Violette

Choux de Bruxelles poêlés aux lardons

 

J’en vois déjà qui font la grimace au fond mais je vous l’ai dit , les choux de Bruxelles c’est bon pour la santé même si ben souvent il y a des effets secondaires.. Hem, les légumes crucifères sont un peu dur à digérer je sais, et les choux de Bruxelles sentent fort mais saviez vous qu’il y a un secret pour réduire leur odeur ?  N’hésitez pas à mettre un citron dans l’eau pour les blanchir ou une feuille de laurier vous allez voir c’est magique !

 

Pour 4 personnes il vous faudra :

500 gr de choux de Bruxelles

1 bonne noisette de beurre

200 gr de lardons fumés

 

Dans une grande marmite,  mettre de l’eau à bouillir avec un peu de sel et un citron coupé en tranches ou une feuille de laurier.

Quand l’eau bout, plonger les choux de Bruxelles et les laisser blanchir jusqu’à ce qu’ils soient tendres à cœur,  les égoutter, réserver.

Mettre dans une poêle le beurre à fondre, y faire revenir les lardons puis ajouter les choux de Bruxelles,  laisser cuire quelques minutes, servir chaud.

Bon appétit mes petits canards en sucre !

 

Pour la chanson du jour, un délire australien !

Publié dans Légumes, Viandes, Porc

Partager cet article

Repost 0

Poêlée de bœuf façon aubergine à la parmesane

Publié le par Violette

Poêlée de bœuf façon aubergine à la parmesane

Me voilà de retour de chez mes parents avec une cagette de délicieux légumes et deux pauvres estomacs qui crient famines et me voilà donc à faire l’inventaire de ce que mes parents m’ont cueillis, et oh surprise je vais pouvoir faire un plat que j’adore, une poêlée de bœuf aux aubergines, manque de bol je n’avais pas d’onglet de bœuf du coup j’ai utilisé de la viande hachée pour une fois et je dois admettre pour un repas ultra cheep c’est parfait !

Pour 4 personnes, il vous faudra :

400 gr de viande hachée

3 aubergines

5 tomates roma

100 gr de parmesan râpé

Huile d’olive

Sel

Poivre

2 cuillères à soupe de basilic frais haché

1 gousse d’ail hachée

Couper les aubergines en dés.

Dans une poêle, faire revenir les aubergines dans un peu d’huile d’olive afin de les colorer, une fois qu’elles ont pris une jolie couleur dorée, les retirer de la poêle et les réserver.

Ajouter un peu d’huile d’olive et faire revenir la viande avec l’ail, une fois la viande bien revenue, ajouter les aubergines, les tomates coupées en petits dés, saler et poivrer, laisser cuire jusqu’à ce que les tomates aient rendu leur eau.

Servir chaud saupoudré de parmesan et de basilic.

Bon appétit mes canards en sucre !

La chanson du jour est un peu plus sérieuse que d'habitude mais toujours agréable à écouter.

Poêlée de bœuf façon aubergine à la parmesane

Publié dans Légumes, Boeuf, Viandes

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>