750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

49 articles avec volailles

Suprême de canette, risotto de girolles

Publié le par Violette

Suprême de canette, risotto de girolles
Suprême de canette, risotto de girolles
Suprême de canette, risotto de girolles

Une recette un peu plus classy pour une fois, et je vais même commencer par expliquer ce qu'est un suprême pour ceux qui l'ignorent, alors le suprême est un morceau de la poitrine d'un volaille, il comprends le filet, la peau et le premier manchon de l'aile, ici servi avec un risotto de Girolles, nous avons un parfait diner d'Automne.

La Cantharellus cibarius ou girolle, est un champignon de la famille des Cantharellaceae, très présent dans l'hémisphère nord, c'est un champignon très apprécié. Elles possèdent un taux élevé de vitamine C, de potassium et de vitamine D.

Suprême de canette, risotto de girolles
Suprême de canette, risotto de girolles
Suprême de canette, risotto de girolles

Pour 4 personnes, il vous faudra:

Pour le risotto:

250 gr de riz arborio

1.5 L de bouillon de volaille

1 oignon

1 filet d'huile d'olive

deux poignées de parmesan râpé

300 gr de girolles

10 cl de vin blanc

1 noix de beurre

sel

poivre

 

Pour les suprêmes, il vous faudra:

4 suprêmes de canette

Huile neutre

sel

poivre

 

 

 

Suprême de canette, risotto de girolles

Préchauffer le four à 180°.

Ciseler l'oignon, nettoyer les girolles avec du papier absorbant et les tailler.

Dans une poêle bien chaude, mettre un peu d'huile neutre, poser les suprêmes côté peau, une fois la peau d'une belle couleur dorée, le retourner, marquer le second côté puis enfourner 10 à 15 minutes selon votre four, on veut une viande rosée à cœur.

Dans une cocotta, mettre un filet d'huile puis y faire suer l'oignon ciselé, y ajouter le riz cru, le faire revenir en remuant, lorsqu'il est nacré rajouter le vin blanc, le faire réduire presque totalement puis ajouter le bouillon, louche par louche en remuant le riz, laisser boire le riz a chaque étape afin d'arrêter d'ajouter du bouillon une fois que vous aurez la texture voulu pour votre riz, terminer en ajoutant le parmesan et la noix de beurre, bien mélanger afin d'avoir un risotto avec une belle texture crémeuse. Réserver.

Faire revenir les girolles avec un peu de beurre dans une poêle très chaude, une fois cuites les mélanger au risotto.

Servir la canette sur un lit de risotto aux girolles, bon appétit mes guimauves!

 

Suprême de canette, risotto de girolles
Suprême de canette, risotto de girolles
Suprême de canette, risotto de girolles

Publié dans Volailles

Partager cet article

Repost0

Poulet Karaage

Publié le par Violette

Poulet Karaage
Poulet Karaage

Ah le poulet Karaage, cette petite merveille frite à base de poulet mariné, on en trouve partout, que se soit dans les izakayas, dans les Kombinis (supérette japonaise ouverte 24h/24) ou dans les restaurants plus classiques, ça croustille, c’est délicieux, on peut les déguster nature, à la mayonnaise ou même juste avec un jus de citron, bref, le meilleur poulet au monde!
Avec la seconde guerre mondiale, le Japon connait une pénurie de beaucoup de leurs aliments de base, l’état va donc lancer une nouvelle réforme afin de tenter d’intégrer de nouveaux produits dans l’alimentation japonaise et surtout de nouvelles méthodes culinaires.
Le poulet va être favorisé car déjà peu cher et beaucoup utilisé dans la cuisine nippone.
Il se déguste froid ou chaud, à l’apéro, en bento, en plat, en snack ou en accompagnement.


Pour 4 personnes, il vous faudra:

4 cuisses de poulet désossées
4 cuillères à soupe de sauce soja
2 cuillères à soupes de gingembre râpé
2 cuillères à soupe de mirin
2 gousses d’ail écrasée
1 cuillère à soupe d’huile de sésame grillé
Fécule de pomme de terre
Huile végétale
mayonnaise ou citron pour la dégustation


Dans un bol, mélanger la sauce soja, les gousses d’ail, le gingembre, le mirin, l’huile de sésame grillé.
Tailler les cuisses désossées en gros cubes, les mettre dans un sac congélation, recouvrir de la marinade, refermer le sachet et bien mélanger pour que le poulet se couvre de marinade, réserver au frais au moins 2h, 12h c’est encore mieux!
Egoutter le poulet, le passer dans la fécule, les recouvrir entièrement puis les secouer pour ôter les excedants.
Faire chauffer l’huile à 160°, faire frire le poulet pendant 5 minutes en le tournant régulièrement jusqu’à l’obtention d’une belle couleur dorée.
Déposer les morceaux cuits sur du papier absorbant.
Servir chaud ou froid avec de la mayonnaise ou du jus de citron!
Bon Appétit mes chéris!

Poulet Karaage
Poulet Karaage
Poulet Karaage

Publié dans Volailles

Partager cet article

Repost0

Les Yakitori

Publié le par Violette

Les Yakitori
Les Yakitori
Les Yakitori
Les Yakitori

Aujourd’hui, nous continuons notre tour des spécialités que nous avons testé mon chéri et moi au japon, à savoir les yakitoris. Ici, point de bœuf fromage, que nenni les amis, elles ,’existent tout simplement pas au Japon, (faut dire que leur fromage est pas franchement goutu, voir même carrément fade et que leur boeuf lui, par contre est une absolue splendeur, viandarde un jour, viandarde toujours!), yakitori signifie littéralement «oiseau grillé», ce sont des brochettes de bambou, garnies, consommées le plus souvent sur le pouce dans des bars/restaurants trés conviviaux les yakitori-ya. Nous avons souvent pu déguster ces brochettes autour d’une Asahi Extra dry bien fraîche ou d’un Whisky ginger ale, le tout servis en pinte, l’ambiance est décontractée, souvent assez bruyante et toujours dans des endroits minuscules et fumeurs pour notre pour notre plus grand plaisir de drogués à la nicotine.
Il existe différents types de yakitori, nous avons rencontré le plus souvent :
Les Yotsumi : blanc de poulet
Les Tsukune: boulette de poulet
Les Enokimaki : porc et champignons
Les Butabara : ventre de porc
Les Reba : foie
Les Torikawa : peau de poulet
Les Negima : poulet et oignons verts
Les Piman : poivrons verts
Les Tebasaki : ailes de poulet
Les Asupara bekon : asperges et lard
Les Nankotsu: cartilage de poulet
Les Atsuage tofu: tofu
Mais nous avons aussi rencontrés des spécialités propre à chaque Izakaya que nous avons eu la chance de tester, comme des brochettes poulet shiso, des brochettes de coeurs de poulet ou même de boulettes de riz grillées.

Pour aujourd’hui nous allons rester simple je vous propose donc deux recettes, la première la recette des Negima et une autre un peu plus originale celle des brochettes poulet shiso.

Pour 12 brochettes de chaque, il vous faudra:

800 gr de cuisses de poulet désossées
3 tiges d’oignons vert (cébettes)
12 feuilles de shiso (ou roquette si vous ne trouvez pas)
24 pics à brochette en bambou

Pour la sauce Yakitori :
1/4 de cube de bouillon de poulet
8 cl de sauce soja
6 cl de saké
3 cuillères à soupe de mirin
1 cuillère et demi à soupe de sucre semoule

Pour la sauce teriyaki:
10 cl de sauce soja
7 cl de mirin
2 cuillères à soupe de sucre semoule

Commençons mes chéris!

Les Yakitori
Les Yakitori
Les Yakitori
Les Yakitori

Tout d’abord préparons nos sauces:

Pour la sauce teriyaki:
Mettre tous les ingrédients dans une petite casserole, porter à ébullition, puis baisser le feu, et laisser réduire en remuant de temps en temps, quand la sauce devient légérement sirupeuse, c’est prêt!

Pour la sauce Yakitori:
Verser tous les ingrédients dans une petite casserole, porter à ébullition en mélangeant afin de bien dissoudre le bouillon, puis laisser cuire à feu doux en remuant de temps en temps afin d’obtenir une sauce sirupeuse et homogéne, sortir du feu. Réserver.

Tailles la chair des cuisses de poulet en gros cubes, nous choisirons les cuisses de poulet pour que la viande soit plus tendre et moins sèche à la cuisson, mettre 400 gr à mariner dans la sauce yakitori et 400 gr à mariner dans la sauce teriyaki, réserver au frais au moins 2h, (mais la veille pour le lendemain c’est encore mieux, comme souvent plus c’est long, plus c’est bon, oui je vous vois sourire bande de coquinous!)
Tailler les cébettes en tronçons pour en obtenir 24.
Mettons nous au travail, pour monter les brochettes, ce n’est pas compliqué, je pense que vous expliquer comment faire serait une insulte à votre intelligence, rappelez vous seulement que le poulet mariné à la sauce yakitori sera piqué avec 2 tronçons de cébettes par brochette, et poiur les brochettes poulet shiso, vous allez piquer votre viande marinée à la sauce teriyaki en suite vous devrez envelopper votre brochette dans la feuille de shiso.
Il vous faudra les cuire 8 à 10 minutes sur le barbecue, sur de petites braises, pas trop fort afin de ne pas brûler le sucre des sauces.
Servir bien chaud avec une bière bien froide et vous obtiendrez une expérience comme là bas!
Bon apétit mes sucres d’orge !

 

Les Yakitori
Les Yakitori
Les Yakitori
Nous avons aussi pu tester ces merveilles, des brochettes de chair de crabe, trés présentes dans les marchés et à la sortie de certains temples! Une pure merveille!
Nous avons aussi pu tester ces merveilles, des brochettes de chair de crabe, trés présentes dans les marchés et à la sortie de certains temples! Une pure merveille!
Nous avons aussi pu tester ces merveilles, des brochettes de chair de crabe, trés présentes dans les marchés et à la sortie de certains temples! Une pure merveille!

Nous avons aussi pu tester ces merveilles, des brochettes de chair de crabe, trés présentes dans les marchés et à la sortie de certains temples! Une pure merveille!

Partager cet article

Repost0

Pintade au cognac

Publié le par Violette

Pintade au cognac

Il faut savoir changer parfois du sempiternel poulet rôti, donc voilà une petite recette de pintade, ça change! "La principale pintade domestique (Numida meleagris) garde de son ancêtre l'instinct de se percher et un caractère farouche. Importée d'Afrique par les Grecs et les Romains qui l'utilisent comme offrande aux dieux et l'élèvent en basse-cour, elle est nommée « poule d'Inde » au Moyen Âge puis « poule du pharaon » et « pintade » lorsqu'un navigateur vénitien au service du Portugal en ramènera un spécimen d'Afrique de l'Est. Elle est introduite au xve siècle en France qui est le premier pays à sélectionner des pintades en vue de les élever, ce qui en fait en 2010 le premier producteur mondial avec ses régions d'élevage des Pays de Loire, du Grand Sud-Ouest, de Rhône-Alpes et de la Région Centre " (wikipédia)

Pour deux personnes, il vous faudra: 2 beaux morceaux de pintade 1 gros oignons haché 500 gr de champignons 20 cl de cognac 1 bouillon de cube de légumes 20 cl de crème 1 belle noisette de beurre poivre thym 1 feuille de laurier Dans un faitout, faire fondre le beurre, faire dorer les morceaux de pintade de tout les côtés, ajouter les oignons, bien mélanger, déglacer au cognac, émietter le bouillon cube, poivrer, mélanger, ajouter un peu de thym et une feuille de laurier. Laisser réduire le jus de moitié puis ajouter les champignons et la crème, bien mélanger et laisser cuire encore une bonne vingtaine de minutes, servir bien chaud avec du riz ou du quinoa! Bon appétit!

Pintade au cognac

Publié dans Volailles, Pintade

Partager cet article

Repost0

Salade de pois gourmand et magret de canard fumé

Publié le par Violette

Salade de pois gourmand et magret de canard fumé

Pour la saint valentin j'avais prévu de faire cette entrée, mais les choses étant ce qu'elles sont, j'ai fini par aller au restau car je n'avais pas la force de cuisiner samedi soir, je me suis donc fait cette salade en plat principal un soir où j'étais seule et je peux vous assurer que c'était une tuerie, simple mais absolument efficace!

Pour deux il vous faudra:

des pois gourmands 1 magret de canard fumé et séché 1 cuillère à café de miel 2 cuillère à café de vinaigre basalmique 3 cuillère à café d'huile d'olive Faire cuire les pois gourmands à la vapeur, une fois qu'ils sont bien tendres mais pas trop cuit, les sortir, les passer sous l'eau froide pour arrêter la cuisson, dresser sur une assiette les pois gourmands et les lamelles de magret séché. Dans un bol, faire la vinaigrette et en verser un peu au dessus de la salade! Servir! Cette recette se mange aussi bien froide que tiède! Bon appétit!

Salade de pois gourmand et magret de canard fumé

Publié dans Volailles

Partager cet article

Repost0

Lapin à la crème d'ail

Publié le par Violette

Lapin à la crème d'ail

L'ail est très bon pour la santé, tout le mond"e sait plus ou moins mais vous êtes vous penché sur le sujet? Et bien moi oui, avant de vous partager cette recette, l'ail serait donc bon pour la prévention anti cancer, un antibiotique naturel, un anti parasites intestinaux, il est bon contre les infections respiratoires, il aide contre le rhume, la grippe, la fièvre, les maux de gorges, les aphtes, les angines, la sinusite, il diminue le cholestérol, bref il est plein de vertus et c'est pour ça qu'il est utilisé par la médecine depuis plus de 5000 ans, si le sujet vous intéresse, allez sur ce site . Pour 2 personnes, il vous faudra: 2 cuisses de lapin 1 cuillère d'huile d'olive (moi j'ai utilisé une cuillère de gras de canard) 1 oignon 1 tête d'ail 2 branches de thym 1 feuille de laurier 25cl de vin blanc sec 25 cl de bouillon de légumes 1 cuillère à soupe de persil haché 30 cl de crème fraîche sel poivre Commencer par éplucher et hacher les oignons. Dans une cocotte, mettre la cuillère d'huile, la faire chauffer et faire dorer les cuisses de lapin de chaque côté, les retirer de la cocotte, réserver. Mettre les oignons à la place, les faire revenir à feu doux jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés, ajouter le thym, le laurier, les cuisses de lapin et le vin blanc, continuer de chauffer jusqu'à ce que le vin soit quasiment totalement évaporé, déglacer avec le bouillon de légumes, couvrir et laisser cuire à feu doux pendant une bonne heure. Pendant ce temps, prendre la tête d'ail, la défaire et mettre les gousses d'ail dans une casserole d'eau sans les éplucher, amener à ébullition et laisser frémir environ 8 minutes ( en gros jusqu'à ce qu'elles soient fondantes), les égoutter et les laisser refroidir. Une fois le lapin cuit, ôter les cuisses de la cocotte, mettre les morceaux d'oignons et la sauce dans un mixeur, y ajouter la crème et les gousses d'ail que vous aurez épluchées une fois qu'elles sont froide, mixer jusqu'à l'obtention d'une sauce onctueuse et homogéne, servir les cuisses de lapin avec cette sauce, parsemer de persil haché. Bon appétit!

Lapin à la crème d'ail

Publié dans Volailles, Viandes

Partager cet article

Repost0

Repas de Thanksgiving partie 1: La dinde et la farce

Publié le par Violette

Repas de Thanksgiving partie 1: La dinde et la farce

Comme plusieurs d'entre vous m'ont réclamé des recettes de Thanksgiving; voilà mon premier test de menu , bien sur certains m'ont dit que je ne devrais pas fête le massacre des indiens tout ça et du coup ça m'a motivée à vous donner un petit cours d'histoire avant de vous donner la recette, non pas que je cautionne les massacres tout ça, mais il faut pas oublier que les colons avaient souvent été forcé de quitter leurs pays et leurs familles pour être envoyé à l'autre bout du monde, dans des conditions désastreuses pour fuir la mort, les troubles politiques ou encore les querelles religieuses, et une fois sur place ça ne sera pas mieux, la première colonie fondée sur une île de la Côte Est en 1585 est un terrible échec et il n'y aura pas de survivant connu, ce n'est qu'en 1607 qu'on verra naître une ville viable : Jamestown. Mais revenons en à Thanksgiving, en 1620, des dissidents anglais arrivent et fondent Plymouth au Massasuchetts Mais les débuts de la colonisation furent difficiles et la moitié des arrivants périrent du scorbut. Ces derniers ne durent leur salut qu'à l'intervention d'un autochtone nommé Squanto qui, avec l'aide de sa tribu, les Wampanoags, leur offrit de la nourriture, puis leur apprit à pêcher, chasser et cultiver du maïs. Afin de célébrer la première récolte, à l’automne 1621, le gouverneur William Bradford décréta trois jours d'action de grâce. Les colons invitèrent alors le chef des Wampanoags, Massasoit, et 90 de ses hommes à venir partager leur repas en guise de remerciement pour leur aide. Durant ce festin, des dindes sauvages et des pigeons furent offerts. Du coup, "c'est quoi Thanksgiving?" me direz vous. C'est un jour d'action de grâce, c'est à la base une fête religieuse chrétienne qui est faites pour remercier Dieu de tout ce que l'on a reçu au cours de l'année, c’était à la base une fête basée sur le jeune et la prière mais aujourd’hui c’est une bonne excuse pour prendre 15kgs dans la journée ! Alors soyons reconnaissant pour cette bonne excuse pour se retrouver entre amis et manger toute la journée ! Trêve de plaisanteries, passons aux choses sérieuses! Pour 4, il vous faudra : Pour la volaille: une belle cuisse de dinde de minimum 400 gr ou un poulet entier de l'eau 60 gr de beurre 1 carotte 1/2 oignon 1 branche de céleri 1 branche de thym 1 branche de romarin du stuffing sel Pour le stuffing: 1/4 de baguette de pain rassi 8 noix 1 carotte 1/2 oignon 1/2 pomme verte 1 branche de céleri 7 raisins secs 5 olives vertes 1 cube de bouillon de poule eau 7 feuilles de sauge 15 feuilles de persil sel poivre 60 gr de beurre Préparer la volaille : La veille, frotter la volaille avec du sel, la placer dans un récipient et la recouvrir d'eau avec un peu de thym et de romarin. Garder au frigo toute la nuit.

Faire la farce : Faire griller les noix dans une poële, les réserver . Couper le pain en cubes, mettre une noix de beurre dans une poêle et y jetter le pain, la carotte en petits cubes, le céleris en petits cubes et l'oignon ciselé. Une fois que le tout est bien doré, ajouter les noix concassées, la pomme en petits cubes, les olives et les raisins hachés et le persil haché. Mouiller avec une tasse de bouillon, ajouter la sauge, saler et poivrer. Faire réduire le bouillon petit à petit jusqu'à ce que la farce soit presque sèche.

Faire la volaille: sortir la volaille de l'eau, la rincer en faisant très attention, la sécher, préchauffer le four à 180°, ensuite 2 cas :

  • Vous faites une cuisse de dinde, dans ce cas là, désosser votre cuisse de dinde en coupant le long de l'os, une fois que vous avez bien vérifier qu'il ne reste plus d'os, bien l'aplatir et mettre le stuffing au milieu, rouler la cuisse de dinde bien serré, ficeler le tour pour que ça tienne bien, beurrer la dinde de tout les côtés et la poser dans le plat la peau vers le bas.
  • Vous faites un poulet, dans ce cas là, farcir le poulet en passant par le croupion, attention à ne pas trop le remplir, c'est comme les hamsters ça explose! Ficeler les pattes du poulet, le beurrer sur tout les côtés et le poser dans le plat à four poitrine vers le bas.

Répartir les légumes en petits morceaux autour de l'animal, rajouter une branche de thym et une branche romarin, un verre de vin blanc, mettre au four et laisser cuire environ 1h30 en l'arrosant régulièrement, n'oubliez pas de tourner la volaille au 2/3 de la cuisson.

Une fois la cuisson terminée, laissez reposer la volaille 30mns avant de commencer la découpe.

Bon appétit!

Repas de Thanksgiving partie 1: La dinde et la farce

Publié dans Volailles

Partager cet article

Repost0

Tajine de dinde au fenouil

Publié le par Violette

Tajine de dinde au fenouil

C'est bientôt noël, et des amis commencent déjà à faire la diète afin de pas trop prendre de poids avant les fêtes, et on m'a donc demandé de pondre une recette "régime" mais bonne, ah ah sacré défi me direz vous... Pas du tout, au contraire, ayant été au régime pendant des années, j'ai vite compris que si on veut pas craquer il faut on contrzaire rendre les plats minceur gourmands et goutus! Me voilà donc entrain de fouiner dans le jardin de mes parents à la recherche de légumes et paf je tombe sur des fenouils et voilà l'illumination! 350 gr d'escalopes de dinde en lamelles 2 bulbe de fenouil coupés en fine lamelles 1 cube bouillon de poule dégraissé 2 gousses d'ail hachées 1 oignon haché 1 bouquet de coriandre fraîche haché 1 cuillère à café de curcuma 1 cuillère à café de ras el hanout 1/2 cuillère à café de gingembre 1/2 cuillère à café de coriandre en poudre sel 1 cuillère à soupe d'huile d'olive

Dans une marmite, mettre l'huile d'olive, faire revenir la dinde pour quelle prenne une belle couleur, la sortir de la marmite, réserver. Mettre ensuite l'oignon et l'ail à revenir avec le curcume, le ras el hanout, le gingembre et la coriandre moulu, bien faire doré, puis mettre le fenouil, faire revenir un peu puis ajouter 3 verres d'eau et le bouillon cube, laisser cuire à feu moyen jusqu'à ce que l'eau ait réduit de moitié. Tester la cuisson du fenouil il doit devenir fondant. S'il ne l'est pas encore continuer la cuisson, s'il ne reste plus de bouillon rajouter un peu d'eau petit à petit afin que ça n'attache pas, une fois le fenouil presque cuit, rajouter la dinde et laisser compoter à feu doux. Bien vérifier que le bouillon ne disparaisse jamais complétement. a la fin de la cuisson ajouter la coriandre fraiche ciselée, servir. Bon appétit!

Tajine de dinde au fenouil

Publié dans Volailles

Partager cet article

Repost0

Cuisse de Dinde à la tomate

Publié le par Violette

Cuisse de Dinde à la tomate

Comme d'habitude, on est dimanche, je n'ai pas fait les courses et des invités se présentent, on fouine dans le congel, on fouine dans le frigo et paf voilà un petit plat fort sympathique et'on pourrait presque croire que j'avais prévu le coup! C'est que j'ai une réputation à tenir, je peux pas dire à mes invités "Bon, ben, pâtes au beurre?" Donc me voilà entrain d'utiliser la ruse pour faire croire qu'on est toujours bien reçu chez moi (et je conçois que de vous confier mon grand secret n'est pas le meilleur moyen de sauvegarder mon image de bonne petite cuisinière toujours prête à recevoir des gens !)

Pour deux, il vous faudra: 1 belle cuisse de dinde 1 carotte 1 poivron rouge 3 cuillère à soupe d'huile d'olive un peu d'eau 1 branche de thym 1 cuillère à café d'herbes de Provence 1 cuillère à café de basilic séché 1 petite boite de tomates concassées 1 cuillère à café de concentré de tomate 1 ou 2 gousses d'ail selon les goûts

Préchauffer le four à 220°. Découper la carotte, l'ail, le poivron et l'oignon en tout petits cubes, que vous mettrez dans le fond de votre plat à four, rajouter un fond d'eau, poser la cuisse de dinde par dessus, la badigeonner d'huile d'olive, parsemer les herbes de Provence, le thym et le basilic par dessus le tout. Laisser rotir doucement à 220° pendant 1h à 1h30 selon la taille de la cuisse, en arrosant de temps en temps avec le jus. Une fois votre dinde cuite, la retirer du plat à four et la réserver au chaud récupérer le jus et les légumes dans le plat, les mettre dans une casserole et y ajouter le concentré et les tomates concassées. Faire réduire un peu la sauce en mélangeant bien, servir votre cuisse de dinde avec la sauce et du riz! Bon appétit!

Cuisse de Dinde à la tomate

Publié dans Volailles

Partager cet article

Repost0

Wok de Dinde aux ciboules chinoises

Publié le par Violette

Wok de Dinde aux ciboules chinoises

Cette semaine, je suis allée à Paris Store, un supermarché asiatique, et bien sur comme d'habitude j'ai violé ma carte bleu, en effet là bas je suis comme un enfant dans un magasin de jouet, j'ai envie de tout avoir et de tout acheter! Et me voilà devant le rayon des plantes aromatiques fraîches, et là PAF une herbe que je n'avais jamais goûtée! Ni une, ni deux, j'en prends un paquet que je ramène précieusement à la maison, après quelques recherches, me voilà inspirée et je vous dévoile à présent ce que mon petit jeu de l'apprenti chimiste à donné : Pour deux, il vous faudra 300 gr d'escalopes de dinde découpé en lamelles 10 tiges de ciboule chinoise ( Allium tuberosum) 1 carotte 5 grains de poivre noir 1 cuillère à soupe d'huile de sésame noir 3 cuillères à soupe de coriandre ( persil chinois) Marinade 1 cuillère à soupe de sauce de soja 1 cuillère à soupe d’huile de sésame 1 cuillère à café de maïzena ( fécule de maïs) 1 cuillère à soupe de sauce d'huitre 1 cuillère à café de sauce siracha Dans un sac congélation, mettre la dinde coupée en lamelles et tout les ingrédients de la marinade (mélanger d'abord tout les ingrédients de la marinade pour éviter les grumeaux). Laisser mariner 1h à 12h au frigo (vous pouvez mettre à mariner la veille pour le lendemain). Couper les ciboules en tronçons de 3 ou 4cms de long en prenant soin d'ôter les extrémités abîmées. Eplucher les carottes et les découper ( j'ai personnellement choisi de les couper en faisant des copeaux à l'épluche légume). Prendre un wok et faire chauffer une cuillère à soupe d'huile dedans, y jeter les ciboules, les carottes et les grains de poivre, cuire pendant une minute ou deux en remuant. Retirer du feu, transvaser dans un récipoent et réserver. Mettre la viande dans le wok et la faire dorer de tout les côtés (2 à 4 minutes selon l'épaisseur des lamelles de dinde). Rajouter 2 cuillères à soupe de coriandre hachée et l'huile de sésame noir, une fois cuit, sortir du feu et rajoute le mélange ciboule, carotte et poivre, saupoudrer de la dernière cuillère de coriandre et servir avec du riz. Bon appétit!

Wok de Dinde aux ciboules chinoises

Publié dans Volailles

Partager cet article

Repost0

1 2 3 4 5 > >>